guyane
info locale

Impôt : des employeurs prêts pour le prélèvement à la source

impôts
Pélèvement à la source
©DR
Plus que quelques semaines avant l'arrivée du prélèvement à la source. Disposition pour laquelle la plupart des entreprises sont préparées. Les patrons ont par exemple, pu préfigurer leurs employés depuis septembre. En clair, une ligne de plus sur la fiche de paie en guise de simulation.
 
Arrivée imminente du prélèvement à la source. Disposition pour laquelle les entreprises sont préparées. Les patrons ont par exemple pu préfigurer leurs employés depuis septembre. Une ligne de plus sur la fiche de paie en guise de simulation... Depuis septembre, certaines entreprises mettent à jour les données sociales et fiscales de leurs salariés.
 

Des fiches de paie simulées

Les entreprises peuvent mettre en place la préfiguration du prélèvement à la source sur les derniers bulletins de paie de leurs employés, c'est-à-dire une simulation de ce qu’il représentera. Que les salariés se rassurent, ce n’est pas à l’entreprise de calculer l’impôt de leurs salariés mais bien à l’administration fiscale.
Stéphane Lambert expert comptable du cabinet Actalis précise : 

En aucun cas, le chef d'entreprise peut intervenir sur le taux. En revanche, on peut attirer l'attention en cas de situation anormale. Si aujourd'hui vous avez un salarié, dont les données ne peuvent être recoupées avec celles de la CGSS, il y a problème. 


Pas de panique 

Les entreprises recevront par le même système informatique que celui par lequel elles transmettent la déclaration sociale nominative, le taux de prélèvement à appliquer sur le salaire. Mais pas de panique pour les salariés en cas d’erreur du calcul du prélèvement par l’employeur, c’est l’entreprise qui est responsable.    
Carolle Martin responsable du pole social d’Actalis Guyane explique : 

"Le salaire sera lissé sur douze mois. Ce ne sera pas provisionné sur notre messagerie". 


Pour les chefs d’entreprise la mise en place de ce dispositif est une charge de travail supplémentaire mais qui vise à faciliter la fiscalité de leurs employés.   
 

 
Publicité