Incendie mortel à Cayenne : le parquet ouvre une enquête

incendies
incendie à Cayenne 22/01/19
Les pompiers en action devant la maison de la rue Auguste Boudinot ©Nicolas Pietrus
Le 22 janvier un violent incendie s'est déclaré aux environs de 7h45 dans un quartier populaire de la ville de Cayenne. Les pompiers n'ont pu éviter l'embrasement total de l'habitation. Les corps de deux victimes ont été retrouvés dans les décombres. Le parquet a ouvert une enquête de flagrance.
C'est un nouveau drame qu'ont vécu les habitants de la cité Mango avec cet incendie qui s'est déclaré à la rue Auguste Boudinot en début de la matinée vers 7h45. Le feu particulièrement violent a détruit en quelques minutes une maison et touché d'autres habitations.
Les pompiers intervenus rapidement ont éteint le brasier. En déblayant les décombres, ils ont fait la macabre découverte et sorti les corps de deux victimes.


Deux corps retrouvés dans les décombres

Les corps calcinés sont finalement ceux d'une femme âgée d'une quarantaine d'années et d'un homme. Des adultes et non deux enfants comme annoncé au moment de leur découverte. Il y aurait un lien familial entre eux. Des informations données par le parquet de Cayenne au soir du 22 juin. 
Une personne s'est extraite seule du brasier, gravement brûlée. Immédiatement évacuée au centre hospitalier de Cayenne, elle souffre de brûlures au 3ème degré.
Cet incendie met à rue 23 personnes. Des solutions de relogement doivent être trouvées rapidement.
Une cellule psychologique accompagne les familles sous le choc.


Ouverture d'une enquête de flagrance

Cependant le parquet de Cayenne a ouvert une enquête de flagrance avec deux informations pour homicide involontaire et pour conditions d'hébergement contraires à la dignité humaine en raison de l'insalubrité des lieux.
Les 23 personnes évacuées seront toutes entendues à titre de victimes.
Les investigation revêtent deux aspects :
- le volet technique avec les autopsies (dates pas communiquées) et les expertises en incendie
- le qui visera à recueillir des éléments sur le respect des conditions et normes de sécurité.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live