Incendies vite maîtrisés au Centre Hospitalier de Cayenne

santé
Incendies au CHC Andree Rosemon
Plusieurs départs de feu signalés au Centre Hospitalier de Cayenne. ©CHC
Dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août plusieurs départs de feu sont signalés au Centre Hospitalier de Cayenne Andrée Rosemon. L’intervention rapide des pompiers et des services de sécurité de l’hôpital a permis d’éviter le pire.
Il n’y a pas de blessés à déplorer à l’issu de ces incidents survenus dans différents services notamment près du service de réanimation de l'hôpital. Le pire a été évité alors que plusieurs départs de feu étaient signalés dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août au Centre Hospitalier de Cayenne, d’autres signalements ont été fait durant le week-end. Par mesure de sécurité l’hôpital a fait déplacer trois patients situés à proximité des sinistres.
 

Un incendie volontaire


L’intervention des sapeurs-pompiers mais surtout des agents du service de sécurité de l’établissement qui ont fait usage des extincteurs dans l’attente des secours a été décisive. Une enquête judiciaire a par ailleurs été ouverte pour faire tout la lumière sur ces faits et d’en appréhender les auteurs éventuels. La direction de l’hôpital n’a pas souhaité émettre d’hypothèses quant à l’origine du sinistre. Les premiers éléments semblent cependant indiquer un incendie volontaire.
Le Centre Hospitalier de Cayenne a tout de même condamné fermement ces actes et annoncé avoir déposé plainte ce jeudi matin.
Incidents au CHC
©C.Fleuzin
Le député Gabriel Serville se dit soulagé qu’il n’y ait pas eu de victimes et apporte son soutien au personnel déjà éprouvé par la crise de la Covid-19. Gabriel Serville rappelle que les conclusions de l’enquête suite à l’incendie ayant coûté la vie à un pensionnaire de l’EHPAD Edmard Lama en 2016 ne sont toujours pas connues, et espère cette fois que les résultats de l’enquête ne se feront pas attendre.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live