guyane
info locale

Insécurité dans les établissements scolaires, le procureur Samuel Filniez prend des mesures

violence cayenne
Agression d'un élève au collège Paul Jean-Louis
Les secours devant le collège ©Eric Léon
La semaine a été très angoissante dans certains établissements de Guyane entre l'agression à Saint-Laurent d'un collégien blessé à coups de couteau et l'intrusion d'un parent dans un collège de Cayenne. Le procureur Samuel Filniez a annoncé avoir pris des mesures sécuritaires.
Le parent d’élève qui s’était introduit dans le collège Auxence-Contout de Cayenne mercredi dernier a été interpellé puis placé en garde à vue ce vendredi 24 janvier.
L’individu avait proféré des menaces de mort à l’encontre de plusieurs membres de l’équipe pédagogique et était resté plusieurs heures dans l’enceinte du collège. Il était en attente hier soir de son passage devant le juge des libertés et de la détention.
Il y a eu autre agression grave, cette semaine, dans un établissement scolaire à Saint-laurent du Maroni : celle d’un élève de 14 ans du collège Paul Jean-Louis par l’un de ses camarades, à coups de couteau. La victime est toujours hospitalisée.  Son agresseur présumé a été mis en examen pour tentative d’assassinat.
 

Des fouilles dans certains établissements scolaires de Saint-Laurent

Dans d'autres collèges, le sentiment d'insécurité est aussi prégnant dans la communauté éducative comme chez les élèves et suscite l'inquiétude.
En réponse, les autorités ont renforcé la sécurité aux abords des établissements scolaires. Samuel Finielz, le procureur, a rappelé que la loi punit très sévèrement les intrusions dans les établissements scolaires. Les contrevants s'exposent à des peines allant de un à cinq ans d'emprisonnement si les faits sont commis en réunion et avec une arme.
A Saint-Laurent, il y aura des fouilles de sacs aux abords et à l'intérieur de certains établissements qui se sont portés volontaires :

Samuel Filniez, procureur de la République



.