guyane
info locale

Iracoubo : les habitants dénoncent l'insécurité grandissante qui règne dans leur commune

violence
Iracoubo
D'ordinaire paisible, le petit bourg de la commune d'Iracoubo fait face en ce moment à une recrudescence de vols et d'actes violents. Une insécurité que ressent la population depuis le vol lundi dernier chez des personnes âgées.
A l’image d’une partie d’Iracoubo, Justine Mindjouk, qui vient rendre visite à ses parents, ne décolère plus depuis le cambriolage de la demeure familiale et la remise en liberté d’un des voleurs.
Il faut dire que le voleur en question, a été arrêté, peu après son méfait avec une partie du butin (fusil et tronçonneuse), par des parents des victimes.
Celle qui est 2e adjointe au maire, ne comprends pas que le voleur appréhendé ait été remis en liberté :

... nous sommes traumatisés par la situation les hommes ont attrapé les cambrioleurs et nous apprenons par la gendarmerie  qu'elle a reçu l'ordre de les libérer...

 

Une insécurité qui a gagné la Guyane entière

A Iracoubo la recrudescence de l’insécurité est en train de dégrader la tranquillité légendaire du bourg. Aujourd’hui les mécontents ont aussi dans leur collimateur,  Madame le Maire,Cornélie Sellali Bois Blanc. Mais l’édile, répond, qu’elle a depuis longtemps alerté les autorités et elle rectifie, quand dans le camp d’en face, on l’accuse de ne pas répondre aux courriers d’alerte de ses administrés.

... vous savez la politique arrive donc tout le monde se sert des habitants pour dire que le maire ne fait pas son travail correctement... ce problème d'insécurité est partout en Guyane pas simplement à Iracoubo...

 

Le sentiment que l'impunité prévaut

Les habitants mécontents ont pu rencontrer la Maire, est exprimer leurs doléances. Bonne nouvelle, elle leur a annoncé une réunion, samedi matin, avec la gendarmerie à la médiathèque. Il faut dire que même en dehors du bourg, le sentiment d’insécurité est très fort.
Au dire des mécontents, les voleurs relâchés auraient récidivé. Il n’en faut pas plus pour agacer certains, comme Sylvain. Il fait partie de ceux qui ont poursuivi et arrêté un des voleurs, il dénonce une forme de deux poids, deux mesures.
Comme à chaque fois, quand le sentiment d’insécurité augmente, l’envie de se faire justice, aussi….tout comme les risques de dérapages !
Iracoubo : les habitants mobilisés contre la violence grandissante
Le procureur de la République, Samuel Filniez a réagi à cette affaire. Pour lui il n'y a pas de désintérêt des autorités :
Samuel Filniez, le procueur sur l'insécurité à Iracoubo



 
Publicité