Jacques Cartiaux est formel : avant de boire à nouveau l'eau du robinet à Sinnamary, il faut élucider le mystère des poissons morts

eau potable
Eau potable à Sinnamary
©I Lerouge
L’eau de Sinnamary toujours considérée comme impropre à la consommation. Les résultats d’analyse des poissons morts sont  attendus. Jacques Cartiaux directeur de l'Agence régionale de la santé était invité de la matinale radio de Guyane la 1ère.
 
Les Sinnamariens devraient pouvoir bientôt boire à nouveau l’eau du robinet. C’est le directeur de l’Agence régionale de la santé qui l’a annoncé ce matin sur notre antenne. Jacques Cartiaux est formel. Depuis deux semaines, toutes les investigations possibles ont été réalisées : l’eau ne présente pas de pollution chimique.


Poissons morts : le mystère reste entier

Reste donc à savoir de quoi les poissons sont morts. Depuis plus de 15 jours, des centaines de poissons ont été retrouvés morts non loin de la station d'eau potable de la crique Yiyi. Selon les témoins, ils avaient du mal à respirer et cherchaient de l'oxygène avant de mourir. Certains estiment que c'est une nivrée- technique de pêche traditionnelle-qui a mal tourné, d'autres accusent la qualité de l'eau. 
Jacques Cartiaux directeur de l'ARS était l'invité des journalistes de la radio Guyane la 1ère :