publicité

sport

rss

Jeu d’échecs : La Tour Montjolienne au tournoi international de Saint-Lô

Après seulement 2 ans d'existence, le club d'échecs La Tour Montjolienne en est déjà à sa deuxième participation au tournoi international de Saint-Lô, le plus grand d’Europe pour les jeunes. Ils seront 18 à défendre les couleurs de la Guyane.

© @latourmontjolienne
© @latourmontjolienne
  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le , mis à jour le
Le club d’échecs La Tour Montjolienne  fête ses deux ans d’existence. Emmené par son président Jean-Pierre Blondin qui se trouve aussi être le président de la ligue des échecs de Guyane, le club a décollé ce jeudi 6 juillet 2017 direction Saint-Lô en métropole. Ils seront les représentants de la Guyane en Basse-Normandie pour le 19ème Festival International jeunes à du 6 au 17 juillet 2017 le plus grand tournoi d’échecs d’Europe.
Cette année seize personnes du club sont de la partie: 4 adultes et 12 jeunes. Deux  joueurs de la Tour du Tamanoir s’ajoutent à ce convoi.
Il est à noter que la Guyane compte environs 200 licenciés dont 80% sont des jeunes, un sport cérébral en devenir sur le territoire.  

Le reportage de Frédéric Larzabal
Jeu d’échecs : la tour Montjolienne au tournoi de Saint-Lô - Guyane 1ère

Sur le même thème

  • sport

    Coupe de France: l'Etoile de Matoury favori

    Les supporters de l'Etoile de Matoury ont rendez-vous le samedi 2 décembre à 9h20 pour suivre le match du 8e tour de la Coupe de France  de football qui va opposer leur équipe au Houilles Athletic Club.

  • sport

    «Céouconva» à la conquête du Raid Alizé

    Destination Martinique, pour l’équipe « Céouconva ». Trois amies, Sophie Gayda, Anne Désiré et Florence Fandi vont participer au Raid Alizé qui se tiendra du 14 au 19 Novembre prochain. Quatre  jours de compétition entre terre et mer : Trial, VTT et  Kayack exclusivement destinées aux femmes.

  • sport

    Un boxeur guyanais privé de championnat de France

    Arnold Martinez est classé 2ème poids légers national par la Fédération Française de Boxe. Mais ce dominicain d’origine, vivant depuis 17 ans en Guyane, ne peut pas disputer les championnats de France. Sa demande de naturalisation n’est pas « suffisamment fondée».

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play