guyane
info locale

Jeudi noir à EDF : les syndicats disent non au projet Hercule

social
Le siège d'EDF Guyane à Cayenne.
Le siège d'EDF Guyane à Cayenne. ©Frédéric Larzabal
Les principaux sites de production d’EDF impactés par un mouvement de grève. L’UTG-CGT-Eclairage relaie l’appel à la grève lancé par les syndicats d’EDF un peu partout en France contre le projet Hercule.
 
Les principaux sites de production d’EDF impactés par un mouvement de grève. L’UTG-CGT-Eclairage relaie l’appel à la grève lancé par les syndicats d’EDF un peu partout en France contre le projet Hercule.


Le projet Hercule en questions

Le projet Hercule conduirait à une privatisation partielle des activités de la société. C’est en substance le message délivré par les salariés d’EDF en grève. En Guyane, l’UTG-CGT-Eclairage relaie l’appel à la grève lancé par les syndicats d’EDF un peu partout en France aujourd’hui. Les syndicats s’inquiètent du projet Hercule.
D’ici 2022, en effet,  EDF souhaite séparer ces activités. D’un côté, le nucléaire, l’hydraulique ou encore le transport d’électricité dans EDF Bleu qui resterait à 100% détenus par l’Etat. De l’autre EDF vert qui comprendrait les activités outremers, ou encore le pôle commercial. Par ailleurs, une nouvelle entité EDF renouvelable, mettrait 35% de son capital en bourse. « C’est un projet qui pourrait destructurer l’entreprise et mettre à mal le service public » martèlent les syndicats.
 
Publicité