Journée des citoyens guyanais d’avenir

éducation
Remise de prix pour les jeunes diplômés du Village Chinois
©Frères de la Crik
Mettre en valeur les jeunes diplômés du Village Chinois c’est tout l’enjeu de la "Journée des citoyens guyanais d’avenir" organisée par l’association Les frères de la Crik à Cayenne. Elle a eu lieu ce samedi 8 août pour la troisième année consécutive.
La volonté de l’association Les Frères de la Crik est, à travers cette «Journée des citoyens guyanais d’avenir», de valoriser les efforts des jeunes du quartier pour s’en sortir, mais aussi de montrer un autre visage de ce quartier populaire. Voilà trois ans que les jeunes diplômés reçoivent durant cette journée des prix et des présents de la part des partenaires de l’association. Une démarche qui s’inscrit dans l’objectif plus large de l’association de promotion de l’excellence.

C’est la première génération que nous suivons depuis plus d’une dizaine d’années qui émerge actuellement.

Nahel Lama, président de l'association Les Frères de la Crik.

journee citoyenne guyanais d'avenir
Remise de prix aux jeunes diplômés du Village Chinois. ©Frères de la Crik

Un sentiment de fierté


Cette année, l’un des jeunes bacheliers du quartier, Christophe Montabor, a fait l’objet d’une importante couverture médiatique avec son intégration prochaine à Sciences Po, l’Institut d’études politiques. Une réussite qui ne doit pas faire oublier celle des autres lycéens estime le président de l’association, Nahel Lama. Ils ne le cachent pas, ces jeunes du Village Chinois, quartier défavorisé de Cayenne, ressentent un sentiment de fierté. C’est l’occasion pour eux de rappeler que le quartier où ils ont grandi n’est pas synonyme que de délinquance. On s’en rend compte en écoutant Jamillah Valies, elle vient d’obtenir son Bac L avec une mention "assez bien", elle veut devenir avocate et poursuit pour le moment ses études à l’université de Guyane.

Malgré les inconvénients ont a quand même réussi.

Jamillah Valies, titulaire d’un Bac Littéraire


Le chemin n’est pas fini, ils savent qu’ils auront encore des efforts à fournir. Lélinka Hypolite est titulaire d’un bac pro Gestion-administration, obtenu au lycée Joséphine à Cayenne, elle avoue rencontrer des difficultés à trouver une entreprise qui l’accepte pour une formation en alternance. D’autres jeunes vont quitter le territoire pour continuer leur parcours de formation. Cette année ils sont 25 jeunes du Village Chinois à avoir ainsi été récompensés par Les Frères de la Crik.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live