Un juge fédéral bloque la décision de l'administration Trump visant à mettre fin au statut de protection provisoire des Haïtiens aux USA

monde
Marleine Bastien, directrice exécutive du mouvement Family Action Network
Marleine Bastien, directrice exécutive du mouvement Family Action Network en conférence de presse ©Olivier Kanuty
Un juge fédéral de New York empêche l'administration Trump de mettre fin au statut de protection provisoire pour les Haïtiens en Janvier 2020. Les dirigeants de la communauté et les bénéficiaires du TPS applaudissent la décision du juge de bloquer la décision illégale de l'administration Trump. 
Dans une décision fédérale de 145 pages, William F. Kuntz, du district oriental de New York, a émis une injonction temporaire à l'échelle nationale empêchant le DHS (Département de la Sécurité intérieure des États-Unis) de mettre fin au statut de protection temporaire accordé aux Haïtiens. Le juge  Kuntz a déclaré que 50 000 à 60 000 Haïtiens et leurs enfants nés aux États-Unis subiraient un «préjudice irréparable» si la protection juridique prenait fin et qu'ils étaient forcés de retourner dans un pays où leur sécurité ne serait pas assurée.
Marleine Bastien, directrice exécutive du mouvement Family Action Network qui se bat pour la suspension de cette décision de s'est réjouie de cette nouvelle :

"Le mouvement Family Action Network, en collaboration avec le National Immigration Project, l'Institut pour la justice et la démocratie en Haïti, Justice en Haïti, Haïti Liberté, Ira Kurzman, le maire Brown et d'autres plaignants célèbrent cette victoire. La fin du TPS par l'administration Trump était motivée par le racisme et non par des faits et un argumentaire légal et humain. Nous continuerons à nous battre pour trouver une solution permanente pour tous les bénéficiaires du TPS. "