guyane
info locale

Justice : 2 ans ferme pour le commerçant asiatique qui tenait boutique sur le Maroni

orpaillage
Le Tribunal Correctionnel de Cayenne a donc infligé 25 mois d’emprisonnement ferme, sans mandat de dépôt. Une décision assortie d’une interdiction définitive du territoire et 50.000 euros d’amende. Il ressort donc libre de l’audience mais doit quitter le territoire.

La délimitation de la frontière fluviale, entre le Surinam et la Guyane, étaient au cœur de ce procès. Les juges ont rejeté l’exception d’incompétence soulevée par la défense. Le commerçant chinois était poursuivi pour détention d’or et de mercure, de possession de matériel d’orpaillage et d’atteinte à l’environnement.
 
Publicité