Justice : Rémy Aubert relaxé

justice
Rémy Aubert relaxé
©Guyane1ère
Le chanteur Rémy Aubert comparaissait ce jeudi 30 juin devant le tribunal correctionnel de Saint-Laurent. Le 08 juin dernier lors d'une fête familiale qui avait dégénéré il avait été placé en garde à vue pour outrages aux forces de l'ordre, injures à caractère racistes et tapage.
Devant le tribunal correctionnel de Saint-Laurent, ce jeudi 30juin, les habitants de Mana sont venus nombreux assister au procès du chanteur Remy aubert. " l'enfant du pays" accusé de tapage et injure envers des gendarmes est soutenu par un collectif de mananais créée au lendemain de sa garde à vue. 
L'audience va durer prêt de quatre heures, la journée du 08 juin dernier est longuement évoquée. Rémy aubert parle d'une fête organisée chez son frère pour célébrer l'obtention du diplôme de ses filles à Toulouse. Il reconnaît avoir consommé de l'alcool, mais parle d'une fête joyeuse sans musique ni tambours. Sur la question des injures racistes qui auraient été perforées à l'encontre des gendarmes venus pour tapage après l'appel d'une voisine, Remy Aubert est catégorique, il n'a été ni violent, ni injurieux.
Le président du tribunal prononce finalement la relaxe de Rémy Aubert.

Le reportage d'Alice Lauréat et d'Eric Léon