Kitesurf : Gaspard Petit, formé en Guyane, grand espoir de la discipline vise les JO 2028

sport de glisse
Gaspard Petit kitesurfeur grand espoir français venu de Guyane
Gaspard Petit, kitesurfeur, grand espoir français formé en Guyane ©Soizic Lardeux
Gaspard Petit, 17 ans est un prodige du kitesurf. Mais c’est en kitefoil race qu’il tente d’améliorer son palmarès. En ce moment, il participe au championnat du monde U21 à Torregrande en Sardaigne. Plein feux sur un sportif de haut niveau qui a fait ses gammes en Guyane.

De la plage Sainte-Rita à Rémire-Montjoly au plan d’eau de la Sardaigne, il n’y a qu’une vague pour Gaspard Petit.

Gaspard Petit, kitesurfeur de Montsinéry-Tonnégrande
Gaspard Petit, kitesurfeur de Montsinéry-Tonnégrande ©Soizic Lardeux

Ce jeune élevé en Guyane dès ses 6 mois, est un passionné de kitesurf. Une discipline que lui a fait connaître son père alors qu’il n’avait que 7 ans sur sa planche avec son cerf-volant.
Sa passion est devenue une vocation, il y a deux ans, ce lycéen qui passait en seconde générale s'est déraciné pour intégrer le pôle espoir de Dunkerque. C’est là qu’il a débuté ses premières compétitions en kite free style notamment.

Gaspard Petit
Gaspard Petit ©Soizic Lardeux

Se frotter aux meilleurs avec en ligne de mire les JO 2028

Mais très vite, il change de discipline : le kitefoil race l’appelle, il s’agit d’une planche avec un mat et un avion, tracté avec des ailes à caisson qui se gonfle avec le vent. Pari gagnant puisqu’il fait des débuts remarqués en championnat de France en 2020 où il obtient une belle place de 9ème.

L’année d’avant en freestyle il était monté sur la 3ème marche du championnat de France.

Gaspard a bouclé a saison dernière en étant, une nouvelle fois, 9ème sur le tableau des espoirs français.

En ce moment, le jeune homme de 17 ans, se trouve au championnat du monde U21 à Torregrande en Sardaigne. Il est heureux de participer à cet événement qui regroupe 4 continents et 28 pays et 83 riders hommes et femmes confondus :

C'est ma première compétition internationale. Le but c'est d'abord d'acquérir de l'expérience et de prendre du plaisir. Cela me permet de me confronter et surtout de mesurer mon niveau par rapport aux autres. La performance et les résultats viendront au fur et à mesure des compétitions.

Gaspard Petit

D'autres ultramarins de Saint-Martin, de Guadeloupe sont aussi présents assure le garçon.

Ses prochaines échéances sont les championnats de France au lac de Serre Ponçon dans les Hautes Alpes.

A la rentrée prochaine Gaspard Petit va intégrer le pôle espoir kite Surf de Montpellier.  Le Guyanais vise les JO 2028, le kitefoil faisant son entrée pour la première fois dans la compétition en 2024.

Parallèlement, Gaspard actuellement en 1ère, poursuivra des études au CREPS de Montpellier afin d'obtenir un diplôme d'état d'entraineur.