guyane
info locale

L'affaire de la carte touristique pour le Suriname réglée à Paramaribo

politique
Rodolphe Alexandre et le président du Suriname Desi Bouterse
Rodolphe Alexandre et le président du Suriname Desi Bouterse ©CTG Comunication
Le tarif de la carte touristique a été au centre de la rencontre du 2 mars entre le président de la CTG et le président de la république du Suriname. Résultat : la hausse du prix de la carte est suspendue une quinzaine de jours le temps d’approfondir la réflexion sur le sujet.
Reçu le 2 mars par le président Desi Bouterse au palais présidentiel de Paramaribo au Suriname, Rodolphe Alexandre a abordé avec la question du tarif du visa touristique demandé aux français pour aller au Suriname. La brutale augmentation de 20 euros à 90 euros a surpris tout le monde et provoqué une vague de protestations du côté français et quelques remous au parlement surinamais. Le président Alexandre a du mené une action diplomate pour faire entendre ses arguments notamment pour le maintien des bonnes relations de coopération de chaque côté de la frontière du Maroni.
Le tarif de la carte touritique sera donc revu à la baisse dans les jours qui viennent.
Le reportage de Nicolas Piétrus

Publicité