L'artisan bijoutier Jean Merius n'est plus

société
Jean Merius
©D.R
C’est un grand nom de la bijouterie guyanaise qui s’en est allé. Jean Mérius est décédé ce lundi 31 janvier des suites d’une longue maladie. Il avait 81ans. L'artisan faisait partie des derniers garants d’une tradition des bijoux créoles en or fait-main.

Etre bijoutier c'était pratiquement un métier sur mesure pour Jean Mérius, lui qui est né dans la commune de Régina sur les bords du fleuve l’Approuague d’une famille d’orpailleurs. Ainé d'une fratrie de 3 enfants, c’est tout naturellement qu'il a pris cette direction.
A la fin des années 50, il a 16 ans quand Urius Mordissé, ami et client de son père, mais surtout pionnier de la profession à l’époque, le prend sous son aile, dans son atelier à Cayenne.
Pendant plus de dix ans, le jeune homme va tout apprendre et faire de ce travail de patience et de précision, une véritable passion selon ses proches.

Un artisan aux mains en or


A 30 ans, Jean Mérius prend son indépendance et fonde la bijouterie qui porte son nom, d’abord au numéro 25 avant de déménager au 50 de la rue Lieutenant Becker dans le centre-ville de Cayenne.
Ceux qui l’ont côtoyé parlent d’un grand professionnel, sans doute parmi les plus doués de sa génération en matière de fabrication de bijoux traditionnels en or et à la main.

Jean Merius
©D.R


Jean Mérius, qui était également musicien, s'est donc éteint ce lundi 31 janvier à l'âge de 81ans, six ans après avoir pris sa retraite et laissé la boutique à son fils.
Il laisse derrière lui une épouse et deux enfants, ainsi qu’un héritage professionnel, qui ne demande qu’à être préservé.

Ses obsèques auront lieu ce mardi 8 février.