L’association Femmes en Devenir rend hommage à la femme, particulièrement celles des milieux dits ruraux

journée internationale des droits des femmes
Association  Femmes en devenir
©JG Assard

Célébration de la Journée internationale des droits des femmes avec un peu d'avance. A Iracoubo, l’association Femmes en Devenir avait convié la population à rendre hommage à la femme et en particulier celles qui vivent en milieu rural. 

Association  Femmes en devenir

Célébration de la Journée internationale des droits des femmes avec un peu d'avance. A Iracoubo, l’association Femmes en Devenir avait convié la population à rendre hommage à la femme et en particulier celle en milieu rural. Ouverture en fanfare pour cette célébration.

Sara Briolin présidente nationale de l’Association Femmes en devenir
Sara Briolin présidente nationale de l’Association Femmes en devenir

C'est une commune à laquelle nous sommes très attachées, nous avons une antenne depuis 2014 à Bellevue

Sara Briolin présidente nationale de l’Association Femmes en devenir

 

Les hommes ne veulent pas être oubliés

Entre hommage et discussion autour des droits des femmes. Souvent le constat incriminant les hommes a pris le dessus. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir un des hommes de l’assistance.

Pierre AUGUSTIN Agriculteur et conseiller municipal
Pierre Augustin agriculteur et conseiller municipal

Il faut aussi parler des hommes qui soutiennent, défendent et protègent les femmes. 

Pierre Augustin agriculteur et conseiller municipal 

 

Une femme à la tête de la commune

Association  Femmes en devenir
©JG Assard

A tel point que depuis 12 ans c’est une femme qui dirige Iracoubo, seule commune à remplacer par les urnes une mairesse par une autre. L’agricultrice Céline Régis en sait quelque chose.

 Céline REGIS Maire de la commune d’Iracoubo 
Céline Regis maire de la commune d’Iracoubo 

A Iracoubo, la femme est celle qui mène, conseille et encourage

Céline Régis maire d'Iracoubo

A l’image de Julienne Lod Paul 88 ans et de la doyenne de la commune Léa Linguet Victorine 98 ans, honorées au cours de cette matinée. Ici, la femme demeure le pilier familial. Reste à lui donner plus de moyens pour qu’elle se réalise professionnellement. Cette célébration s’est terminée comme elle a débuté, par de la musique, signée par la marraine de la manifestation, Sylviane Cédia.
Le reportage de Jean-Gilles Assard :

Iracoubo célèbre la journée internationale des droits des femmes.