L'Etat octroie 153 millions d'euros en dotation globale de fonctionnement aux Collectivités locales

économie
Le siège de la collectivité territoriale de Guyane
Le drapeau de l'Europe flotte à l'entrée de l'hôtel de la CTG ©CL
153 M€ de dotation globale de fonctionnement pour la Guyane. Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié, le montant des sommes allouées pour 2022.

83 M€ sont répartis entre les communes, 18 M€ entre les 4 intercommunalités et 52 M€ sont alloués à la Collectivité Territoriale de Guyane. Au total, le montant global de la dotation globale de fonctionnement pour l’ensemble des collectivités de Guyane augmente de 5% entre 2021 et 2022, soit une augmentation de 8 M€. Les  principaux bénéficiaires sont les communes.  

Des montants élevés

La dotation globale de fonctionnement (DGF), instituée par la loi du 3 janvier 1979, est un prélèvement opéré sur le budget de l'État et distribué aux collectivités locales selon un mode de répartition fixé chaque année par la loi de finances. Il repose en outre-mer, sur des critères démographiques et  financiers. Le ratio de population est majoré de 33%. "La dynamique démographique de la Guyane conjuguée à la faiblesse de la une fiscalité des ménages explique le niveau élevé des montants répartis aux collectivités locales".  

153 M€ pour les collectivités

52 M€ sont alloués à la Collectivité Territoriale de Guyane. La  CTG perçoit une DGF par habitant de 185€ (60 € supérieure à celle perçue par les départements de l’Hexagone). 83 M€ sont répartis entre les communes. Les 22 communes de Guyane reçoivent en moyenne une DGF de 313 € par habitant, "presque deux fois plus que pour les communes de l’Hexagone qui affichent un montant moyen de DGF (en 2021) de 165€." 

En revanche les quatre EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) disposent d’un montant rapporté à la population plus faible qu’en Hexagone.