"L’expérimentation du dispositif mules Guyane s’arrête au 30 septembre" annonce le procureur général Joël Sollier

violence
Le procureur général Joël Sollier lors de l'émission Face à l'actu
Le procureur général Joël Sollier lors de l'émission Face à l'actu ©Guyane la 1ère
C’est au cours de l’émission spéciale de Guyane la 1ère sur l’insécurité que le procureur général à la cour d'appel de Cayenne, Joël Sollier a annoncé la fin du dispositif expérimental concernant les poursuites contre les mules de Guyane. Une expérimentation qui a soulevé un tollé auprès de la population et des élus de Guyane qui réclamaient expressément son arrêt.

C’est une information Guyane la 1ère, donnée en direct sur nos antennes hier soir lors de l'édition spéciale "Face à l'actu" - Criminalité : quelles solutions?" . L'arrêt de l'expérimentation du parquet concernant les saisies de cocaïne sur les mules. Le procureur général Joël Sollier a confirmé que  l'expérimentation qui permettait l'abondon des poursuites judiciaires contre les mules ayant ingéré jusqu'à 1,5kg de cocaïne. Une mesure fortement contestée par bon nombre d'élus et les syndicats de policiers  :

Le procureur général a, préalablement, expliqué longuement les raisons ayant prévalu à la mise en place de ce dispositf expérimental pour tenter de refouler cet afflux massifs de mules à l'aéroport Félix Eboué.