La campagne de vaccination contre la grippe, pour tous, est ouverte

santé
Personne grippée
Utiliser des mouchoirs à usage unique ©CL
La campagne de vaccination contre la grippe a commencé. Elle se déroule du 22 novembre au 31 janvier 2022 sur le territoire français. En Guyane, selon Santé publique France, c'est le mois de janvier qui enregistre le plus de cas.

Selon le dernier rapport de Santé publique France, le mois de janvier est le mois où sont enregistrés le plus de cas de grippe. Un virus de saison, car aucun malade grave n’a été relevé à ce jour. Cependant, la vaccination est fortement recommandée pour les personnes fragiles car la grippe peut tuer. Le vaccin contre la grippe permet de réduire le risque d'être contaminé et de développer une complication grave de cette maladie (pneumonie...). Il a été mis au point dans les années 1930 par le biologiste américain Jonas Salk.

Vaccination annuelle

La vaccination contre la grippe se déroule chaque année. Le virus évolue, c’est pourquoi il est nécessaire de se faire vacciner tous les ans. Si la vaccination ne permet pas toujours d’éviter la grippe, elle réduit le risque de complications graves ou de décès. La vaccination contre la grippe saisonnière est désormais ouverte à tous. La campagne se déroule jusqu'au 31 janvier 2022.  Le vaccin est pris en charge à 100% par l'Assurance maladie pour les personnes cibles. Pour les autres, le vaccin n'est pas remboursé. L'an dernier, le taux de couverture vaccinale antigrippale en France a atteint 55,8 % pour la population soit une progression de plus de 8 points par rapport à la saison 2019-2020. Le vaccin contre la grippe n'est pas obligatoire mais recommandé pour les personnes fragiles, notamment les personnes âgées, celles atteintes de maladies chroniques, les obèses ainsi que les femmes enceintes

Les pharmaciens peuvent vacciner

Grippe : se faire vacciner chez son pharmacien
©A. Parnasse

"La vaccination fait partie des missions facultatives pouvant être exercées par les pharmaciens d'officine sur l'ensemble du territoire depuis le 1er mars 2019", rappelle l'Ordre national des pharmaciens. Le pharmacien d'officine peut vacciner les personnes majeures, à compter du 23 novembre. Une ordonnance n'est pas nécessaire. Dans le cas où une personne éligible n'a pas reçu ou a égaré le courrier d'invitation de l'Assurance Maladie, son médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien peut lui délivrer un imprimé de prise en charge, après s'être assuré de son éligibilité. Selon le ministère de la Santé "l'efficacité du vaccin (...) a été estimée à 40% pour 2019-2020 chez les patients en ville présentant des facteurs de risque". 

La vaccination antigrippale permettrait d'éviter plus de 2 000 décès en moyenne chaque année.