publicité

La Cogumer et ses steaks de poisson à l'assaut des assiettes guyanaises

Depuis quelques jours des steaks peu ordinaires ont rejoint le rayon surgelé des grandes surfaces. Ces productions à base de poisson proviennent de l’usine flambant neuve de la Cogumer au Larivot. L'usine de près de 9 millions d’euros se positionne au 1er plan de la production maritime.

Chaîne sur laquelle sort le produit fini © Jessy Xavier
© Jessy Xavier Chaîne sur laquelle sort le produit fini
  • Jessy Xavier - Swann Vincent - stagiaire
  • Publié le
Le steak de poisson est le nouveau terrain de conquête de la Cogumer. En effet, cette entreprise basée au Larivot s'est lancée dans un concept original. Le croupia et le vivaneau sont les matières premières phares de ce produit.
Comme l'explique Pierre Douillet, cuisinier spécialiste de l'agroalimentaire, la recette exige que les filets soient extraits, hachés et mélangés à de l'amidon et de l'oeuf qui composent un pâte liante. Enfin, des épices et des herbes aromatiques sont ajoutées pour finaliser le produit qui passe ensuite dans une formeuse pour qu'il ait la forme d'un steak en bout de chaîne. La cadence actuelle permet à l'usine de traiter pas moins de 2 tonnes de poisson par jour.

Pierre Douillet, cuisinier spécialiste de l'agroalimentaire

Pierre Douillet explique de la recette de steak de poisson

Un employé de la Cogumer dans l'exercice de ses fonctions © Jessy Xavier
© Jessy Xavier Un employé de la Cogumer dans l'exercice de ses fonctions

Un projet de longue haleine

René Gustave, administrateur de la Cogumer et chef de projet, explique qu'il a fallu 5 ans afin de pouvoir qualifier l'ensemble des recettes ainsi que 10 ans pour finaliser le projet, à savoir la détermination de l'emplacement de l'entreprise, la construction de l'usine etc ...
Le produit répond à une problématique actuelle : l'évolution des modes de consommations. René Gustave constate qu'il est de plus en plus difficile, pour les consommateurs, de prendre le temps de préparer un poisson à l'état brut. Il propose alors une alternative: un produit de la mer prêt à l'emploi.
Avec la baisse de la consommation des produits de la mer, le chef de projet de la Cogumer espère reconquérir une partie du grand public.

René Gustave, administrateur et chef de projet de la Cogumer

Rrené Gustave expliquant le cheminement de son projet ainsi que ses objectifs

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play