"La Fille au Palmier" une exposition monumentale à l’écomusée de l’Approuague-Kaw

exposition
Expo La fille au palmier

"La Fille au Palmier" est une œuvre de plus de 2 mètres, inspirée de la "Petite Fille sautant à la corde", de Pablo Picasso. Les élèves de Terminale de la MFR et l’artiste Patrick Innocent ont conçu cette sculpture exposée à l'écomusée de Régina. 

La fille au Palmier
Vernissage de l'expo "La fille au Palmier", au centre l'œuvre

Les élèves de Terminale de la MFR (Maison Familiale Rurale de Régina) et l’artiste Patrick Innocent ont collaboré pour créer "La Fille au Palmier". Il s’agit d’une œuvre de plus de 2 mètres. Ce projet a été mené suite à l’annulation de la programmation de l’écomusée de Régina. Habituellement, le mois de mai est consacré à la fête du palmier. « Avec l’équipe de l’écomusée, on a décidé de quand même proposer une exposition autour du palmier, pour marquer un peu le coup par rapport à cette période de fête normalement dans la commune » affirme Emmanuelle Renard responsable de l’EMAK.

La Fille au Palmier

La fille au Palmier
Patrick Innocent à gauche

C’est l’artiste Patrick Innocent qui a été sollicité pour ce projet. L’artiste a trouvé l’inspiration en feuilletant une publication consacrée à Pablo Picasso. L’œuvre de l’écomusée est directement inspirée de « La Petite fille sautant à la corde ». Pendant un mois, il a proposé des cours d’initiation aux élèves de terminale de la MFR. Patrick Innocent explique : « on a travaillé avec la soudure, pour la structure métallique. Ensuite, on a tressé des feuilles de palmiers et de coco, pour pouvoir réaliser cette sculpture ».

Transmission du savoir 

Ce projet s’inscrit aussi dans la transmission du savoir. « 90% des élèves sont Amérindiens, soutient Patrick Innocent. C’est une manière de transmettre. On avait déjà fait un atelier tressage avec eux. On a profité de ça pour revoir les techniques avec eux. C’est un savoir-faire qui est amené à disparaître ».

L’exposition est visible à l’écomusée de l’Approuague-Kaw jusqu’au 23 mai.