guyane
info locale

La Guyane se qualifie sans forcer son talent face à Cuba

football
L'équipe des yana dòkò
L'équipe des yana dòkò concentrée durant l'hymne national ©Bertha Nestor
Dos au mur après leur défaite 2-1 samedi face aux Bermudes, les Yana Dòkò étaient dans l'obligation de battre Cuba afin d'accéder au prochain tour de qualification de la Coupe caribéenne. C'est chose faite avec la manière, ils se sont qualifiés en l'emportant 3 buts à 0 face aux cubains.
Les Yana Dòkò semblaient avoir bien saisi l'enjeu du match, car la pression se fait vite très forte sur les buts cubains avec trois occasions franches durant les vingt premières minutes de la rencontre.
Les locaux vont finir par concrétiser leur domination à la 24ème minute par Loïc Baal, qui ouvre le score d'une belle frappe à l'entrée de la surface. Un but mérité pour le gaucher, très actif dans l'entre-jeu durant toute la première période.
Les Guyanais maintiennent leur pressing sur des cubains qui ont du mal à ressortir le ballon et se montrent dangereux à plusieurs reprises, notamment à la 33ème minute quand le ballon passe devant le but cubain sans qu'un attaquant ne parvienne à le reprendre.
C'est juste avant la mi-temps que les Yana Dòkò doublent finalement la mise. L'arrière gauche centre fort devant le but et pousse un défenseur cubain à marquer contre son camp (44ème). Sous les encouragements nourris du public, les locaux rejoignent les vestiaires en menant fort logiquement au score.


Les cubains crucifiés une troisième fois par un but de Roy Contout

En deuxième période, le match va perdre en intensité. Cuba met le pied sur le ballon mais manque d'inspiration et ne parvient pas à inquiéter Donovan Léon, peu sollicité derrière une défense solide. C'est sur un contre que la Guyane va alourdir le score. A la 63ème minute, l'arrière gauche, encore lui, adresse un centre parfait pour Roy Contout qui conclut facilement.
La différence est faite face à des visiteurs qui ont baissé les bras et les Yana Dòkò peuvent tranquillement gérer la fin de match grâce à leur maîtrise technique. Mieux organisés et plus efficaces offensivement, les Guyanais ont logiquement dominés leur adversaire et ont offert un beau spectacle à leur supporters. Ils terminent donc premiers de leur groupe et se qualifient pour le prochain tour.
Les yana dòkò victorieux
Une joie immense après le match ©Bertha Nestor

 

Publicité