publicité

La présidente de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) est en Guyane

Deux ans après, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives est de retour en Guyane. Elle a réuni ce lundi 3 octobre les membres du comité de pilotage à la Préfecture. Le phénomène des mules reste l’une des préoccupations majeures en Guyane.

© Guyane1ere
© Guyane1ere
  • Laurence Tian-Sio-Po
  • Publié le , mis à jour le
Ce lundi 3 octobre 2016 se tenait une réunion à la préfecture de Guyane. La Mildeca (mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) avec sa présidente Danièle Jourdain-Menninger a réuni les membres du comité de pilotage.
Mais depuis la dernière réunion du comité, il y a deux ans, le trafic de cocaïne a augmenté en Guyane : 372 kg saisis en 2015 soit 3,5 fois plus qu’en 2014. Concernant les mules, ces personnes qui transportent la drogue dans leur valise ou en l’ingérant, le nombre important des arrestations reste une préoccupation. En septembre de cette année, le nombre de mules appréhendées est déjà égal au nombre de mules arrêtées pour toute l’année 2015.
Pour la Guyane, la Mildeca dispose d’une dotation de 88 000 euros, de l’argent utilisé notamment pour des projets de prévention. En matière de coopération internationale, un colloque devrait se tenir fin novembre 2016 en Martinique, avec pour objectif de renforcer la lutte contre le trafic dans la zone Caraïbe et en Amérique du sud.

Le reportage de Laurence Tian-Sio-Po et Franck Fernandès
Prévention, dispositif contre le trafic de drogue - Guyane 1ère
1 475 592 628

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play