La problématique des déchets : des décharges sauvages de plus en plus nombreuses

environnement
Décharge de Cayenne
La décharge des Maringouins à Cayenne ©Gaël Ho A Sim
Dans trois jours se termine la semaine de la réduction des déchets. Un programme décliné à l’échelle européenne. Pourtant au-delà des actions institutionnelles, il faut une vraie prise de conscience chez nous en la matière : certaines de nos rues sont jonchées d’ordures…
Des ordures à perte de vue… 8 hectares conformes aux normes européennes. La décharge des Maringouins habilitée à recevoir nos ordures en tout cas celles générées entre St Georges et Iracoubo : plus de 200 tonnes de déchets de toutes sortes atterrissent ici chaque jour, malheureusement toutes nos ordures ne finissent pas ici et la pollution visuelle aux abords de nos routes ne cesse de croître. 
Pointées du doigt les politiques publiques, municipalités et organismes se disent impuissantes face à un phénomène en nette augmentation : les décharges sauvages.

"C'est vraiment l'incivilité des personnes qui ne comprennent pas que les poubelles servent à accueillir les déchets. Ils deversent leurs ordures sur la voie publique"

Chester Léonce élu responsable de la police de l’environnement à la mairie de Cayenne

 

Irrespect, inconscience

Pourtant des équipes sont à pied d’œuvre depuis 2012, la brigade de l’environnement, c’est son nom habilitée à verbaliser les contrevenants qui n’hésiteraient pas à balancer des ordures sur la voie publique : coup d’épée dans l’eau. Aucune verbalisation, pour l’instant la mairie de Cayenne n’en est pas encore à la mise en œuvre. 
La situation dérange et agace. Ces images amateurs en témoignent, 24 secondes d’irrespect et d’inconscience postées sur un groupe privé d’un réseau social très connu. Pas de localisation, une vidéo postée cette semaine. Sur la deuxième vidéo elle aussi publiée cette semaine, le même geste. La rue comme réceptacle des ordures ménagères et des encombrants. Une vidéo amateur réalisée à Matoury. Les commentaires sous la vidéo n’épargnent pas le pollueur. 


Impuissance

La communauté d’agglomération témoigne elle aussi de son impuissance face aux voiries non conformes qui généreraient le non ramassage des ordures puisque les camions n’auraient pas accès aux ruelles étroites surtout pour les maisons non conformes, les habitations auto proclamées… des adresses fantômes où sont en réalité hébergés des foyers entiers qui génèrent des kilos d’ordures à ramasser… 
 
Collecte des déchets : les dépôts sauvages s'accumulent en Guyane

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live