La tradition du cochon de Noël encore vivace à Saint-Laurent

traditions
cochon de noel
Capture écran ©GUYANE LA 1ERE

En Guyane comme aux Antilles, tuer un cochon pour Noël relève de la tradition. Une de nos équipes a rencontré un groupe de 6 copains qui depuis 10 ans, abattent ensemble leur cochon.
Parmi les mets préparés: l'incontournable boudin.

On se replonge dans le contexte de Noël.
C'est probablement la pire période pour les cochons. Plusieurs d'entre eux sont abattus à travers le territoire pour le plus grand plaisir des gourmands. Le cochon de Noël c'est la coutume et ils sont nombreux à ne pas avoir l'intention d'y déroger.
La journée de "travail" débute toujours très tôt le matin, dans une ambiance conviviale. 

Comme à l’époque des parents, l'activité se passe à l’exterieur. L'un des objectif principaux, c'est de faire le boudin à partir notamment du sang de l'animal, de sa graisse et de divers condiments. 
Les participants travaillent collectivement pour réussir à fabriquer la meilleure charcuterie possible. 

A la fin de la journée, boudin et morceaux de viande sont partagés entre tous ceux qui ont mis la main à la pâte. 

Maëva Myriam Ponet a assisté aux préparatifs ce jeudi 24 décembre. Voyez son reportage. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live