Le breakdancer guyanais Rodolphe François espère intégrer l'équipe nationale et participer aux JO 2024 à Paris

danse cayenne
Rodolphe François breakdancer guyanais
©Guyane la 1ère

Rodolphe François, danseur hip hop guyanais se prépare activement pour espérer participer au Jeux Olympiques de Paris en 2024. La breakdance fait maintenant partie des nouvelles disciplines qui intègrent la prestigieuse compétition. 

La breakdance nouvelle discipline olympique pour les Jo de 2024 à Paris, cette annonce a immédiatement réjouit Rodolphe François. Le danseur guyanais s’est concocté un programme taillé sur mesure pour y parvenir et cela passe, notamment, par une hygiène alimentaire rigoureuse. Suivi par un coach, le sportif ne déroge à aucune règle de ses programmes alimentaires.

Un entraînement de sportif professionnel

L’entraînement, c’est la priorité de Rodolphe François. Une heure au minimum de tapis de course, des fentes des tractions. Un véritable entraînement de sportif professionnel appliqué à la lettre par le jeune homme qui  a subi plusieurs blessures.

Rodolphe François breakdancer guyanais
©Guyane la 1ère


Démotivé par ses contretemps, l'annonce de l'intégration de sa discipline pour les JO 2024 est arrivée à point nommé :

J'avais besoin d'objectifs pour me relancer dans la danse, vu les blessures que j'ai eu c'était le moment parfait pour m'y remettre. Je suis suivi par un médecin et un coach pour atteindre ce nouveau rêve, les JO!


Rodolphe compte bien se surpasser et franchir les premières sélections son  but intégrer l’équipe de France de breakdance aux jeux olympiques de 2024 à Paris.

 

 

 

30 millions de breakdancers dans le monde

La breakdance est une danse acrobatique issue de la culture hip-hop sera aux Jeux olympiques en 2024. Elle a déjà été au programme des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Buenos Aires en 2018, sous forme de duels, le "battles", départagés par des juges. Cette discipline est rattachée à la Fédération mondiale de la danse sportive (WDSF). Aux Jeux, la musique jouera un rôle très important puisque chaque athlète entrera en piste sur le son d'un DJ, sans le connaître à l’avance.