Le Brésil a accueilli 894 Ukrainiens depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine

océan atlantique
Des réfugiés ukrainiens accueillis au Brésil
Des centaines de réfugiés ukrainiens accueillis au Brésil ©capture reportage G1
C'est une décision d'ordre humanitaire qui a permis que des réfugiés ukrainiens soient accueillis au Brésil. Ils sont des centaines, en trois semaines, à avoir pris la destination de l'Amérique du Sud depuis le début du conflit entre la Russie et l'Ukraine.

C’est le site Internet G1 (Globo) qui a révélé cette information durant le week-end. Le puissant média brésilien s’appuie sur la déclaration de la Police Fédérale (PF) qui estime que 894 citoyens ukrainiens sont arrivés dans le pays entre le 24 février et le 17 mars.

Un accueil aux couleurs de l'Ukraine à Curitiba
Un accueil des réfugiés aux couleurs du drapeau l'Ukraine à Curitiba, capitale de l'état du Parana dans le sud du Brésil ©DR G1

La PF a également révélé que seules 28 demandes de visa ont été enregistrées. Mais les réfugiés n’ont rien à craindre car ils sont protégés par une ordonnance qui prévoit un visa humanitaire pour les réfugiés.  
Selon les règles actuellement en vigueur, les citoyens ukrainiens peuvent passer jusqu'à 90 jours au Brésil sans avoir besoin d'un visa. Une nouvelle ordonnance publiée par le gouvernement fédéral le 3 mars dernier a autorisé l'octroi d'un visa, cette fois humanitaire, aux citoyens ukrainiens en quête de refuge.  Le Brésil avait déjà mis en place cette disposition pour des réfugiés Haïtiens, Syriens et Afghans, par exemple.  

Possibilité d’avoir une résidence permanente

  Au Brésil, selon la loi relative à l’accueil des étrangers en période de conflit, l'immigrant apatride doit entamer le processus de reconnaissance de la condition d'apatride auprès du ministère de la Justice et de la Sécurité publique dans les 90 jours suivant son entrée sur le territoire national.
Le visa humanitaire est valable jusqu'à 180 jours. Après cette période, les immigrants ukrainiens auront droit à la résidence temporaire pendant deux ans et pourront demander la résidence permanente.  
Cette ordonnance précise que le visa temporaire d'accueil humanitaire sera valable 180 jours. Il pourra être accordé aux Ukrainiens et aux apatrides affectés ou déplacés par la situation de conflit armé en Ukraine.  
Selon les Nations Unies (ONU), le Brésil serait le premier d’Amérique du Sud à recevoir sur son sol des réfugiés Ukrainiens.