Le cupuaçu, le fruit multi fonctions de l'Amazonie

amazonie
Cupuaçu
©dicasdesaudeonline.com.br
Décidément au Brésil rien ne se jette concernant le cupuaçu. Après la pulpe, l’amande et la cosse voici que les déchets de la pulpe de ce fruit multi fonctions seront transformés en aliments pour nourrir le buffle d’Amazonie. Ce produit agro alimentaire serait commercialisable fin 2016.
Si le Brésil affronte des mouvements sociaux d'ampleur de nature à provoquer la destitution de la présidente Dilma Roussef, il n'empêche que le voisin géant et prépondérant en Amérique du Sud mène une politique de recherche et de valorisation de sa biodiversité exceptionnelle.
Un chercheur brésilien Ronaldo Francisco de Lima propose de substituer les déchets de cupuaçu au maïs, traditionnel aliment utilisé pour nourrir les buffles. Il est parti du constat que le maïs était trop coûteux. Les recherches universitaires et agricoles menées dans l'état d'Amazonas  montrent que cet aliment nouveau serait une excellente alternative alimentaire pour ces animaux. Le cupuaçu représente une ressource durable et moins coûteuse que le maïs et qui est cultivée dans toute l’Amazonie. Avec la pulpe de cupuaçu on fait du jus, des crèmes, des gâteaux, des bonbons, des chocolats avec l’amande. Avec les déchets générés par toutes ses transformations, on fabriquera désormais de la farine pour animaux.
Cette découverte annoncée par le site Portal Amazonia est de nature à renforcer l’économie en générant des emplois et des revenus pour les populations amazoniennes.
Le gouvernement fédéral Amazonas soutient pleinement ce projet agro alimentaire mené conjointement avec l'Etat d'Amazonas Research Foundation (Fapeam), l'Université fédérale d'Amazonas (Ufam) et la Société brésilienne de recherche agricole (Embrapa).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live