Le doublement du pont du Larivot ne remporte pas l'adhésion de la population

aménagement du territoire
Le pont du Larivot
Le pont du Larivot ©FF

Depuis le 4 janvier dernier, il est possible de se rendre aux mairies de Matoury et Macouria pour émettre un avis sur le pont du Larivot.. Il s’y trouve un registre accessible au public aux heures d'ouverture. L'option dématérailisée est également proposée.

Projet du doublement du Pont du Larivot
Projet du doublement du Pont du Larivot

Le projet d’aménagement de la RN1 depuis l’échangeur de Balata jusqu’à la route de la Carapa se concrétise. Il prévoie la création d’un deuxième pont parallèle à l’actuel pont du Larivot, et concerne en tout 12 km de route, avec un doublement des voies de circulation. Améliorer la sécurité routière, faciliter les transports en commun et garantir de bonnes conditions de circulation ce sont les objectifs du projet de réaménagement de la RN1, entre l’Île de Cayenne et la route de la Carapa. L’Etat estime que le coût global du projet s’élèvera à 250 millions d’euros et la population aura son mot à dire avant le lancement des travaux. Sur les 250 millions estimés, 100 millions seront consacrés à la construction d’un nouveau pont au Larivot, qui sera utilisée uniquement dans le sens Cayenne-Kourou. Le pont actuel servira en sens inverse. Les travaux devraient durer 4 ans, pour s’achever en 2022. L'enquête publique prend fin ce jeudi 4 février.

L'avis du public

Depuis le 4 janvier dernier, il est possible de se rendre aux mairies de Matoury et Macouria pour émettre un avis sur le pont du Larivot. Il s’y trouve un registre accessible au public aux heures d'ouverture. L'option dématérailisée est également proposée. Le registre dématérialisé est composé de 28 volets. A raison de 10 observations par feuillet, on peut affirmer que la participation a été à la hauteur de l’enjeu. Une participation qui oscille entre 2 à 5 posts par jour avec pour seul constat : la non adhésion des contributeurs à ce projet. Sur l’ensemble des publications, il n’y a pas eu un seul avis positif.

Extraits choisis 

Pour exemple, on peut y lire ceci : "Gardons plutôt le pont actuel d'accès en cas de secours ou d'accident et faisons un véritable et durable pont en 2X2 voies pour l'avenir de la Guyane. Développement économique de la zone. Nous le méritons tous. Ou encore, c'est tout de même très navrant d’observer la courte- vue des Hauts Fonctionnaires de l’État, en Guyane. Après plus de 400 ans de présence française sur ce territoire que l'on soit encore a demandé aux Guyanais d'accepter ces projets rikiki qui ne tiennent nullement compte du développement du Territoire"La dernière observation avant le bouclage de ce papier date du 2 février à 12h heure de Guyane, elle a été postée par un anonyme qui en pièce jointe, a inséré un courrier de la mairie de Macouria invitant le préfet de Guyane à lancer une vaste enquête publique à l’échelle de la Guyane, car je cite : "Ce n’est que par la participation du plus grand nombre que ce projet, hautement symbolique et fédérateur, se verra approprier par le plus grand nombre."

Le reportage d'Océlia Cartesse :

Avis nouveau pont du Larivot