Le groupe Rainbow Santé ouvrira la clinique "La Canopée" en Guyane en 2023

santé
donnees sante numerique
©Robert Kneschke
Une clinique nommée "La Canopée" ouvrira bientôt à Cayenne. Le projet est porté par le groupe privé Rainbow Santé. Les travaux ont déjà commencé et devraient s’achever en 2023. L’établissement proposera des services qui, jusque-là, n’existent pas encore en Guyane. Plus de 200 emplois seront créés.

L’offre de soins semble se développer en Guyane. A l’occasion de sa présence dans l’émission L’invi Thé Café, France Gay, PDG du groupe Rainbow Santé, a évoqué l’arrivée d’une nouvelle clinique en Guyane. La construction de l’établissement de santé privé est en cours. La Canopée – c’est son nom - sera située à la Zac Hibiscus, à Cayenne. La pose de la 1ère pierre a eu lieu en mars dernier.

La structure devrait ouvrir en décembre 2023. Ce projet naît d’une collaboration de la collectivité territoriale de Guyane et du Centre national d'études spatiales avec le groupe Rainbow Santé. Avant qu'elle ne sorte de terre, la construction de la clinique s’est heurtée à des obstacles pendant 5 ans. Il y en a notamment eu d’ordres financiers, selon les explications de France Gay.

Des services inédits en Guyane

Nous avons totalement organisé, sur la base des chemins régionaux de santé, la création de services qui n’existent pas actuellement en Guyane.

France GAY, PDG du groupe Rainbow Santé

En effet, un service de prise en charge des patients en état végétatif chronique (après AVC ou accident de la route) devrait être crée au sein de la clinique La Canopée. La PDG du groupe Rainbow Santé prévoit également un service de réadaptation fonctionnel pour enfants et une unité de soins palliatifs pour les patients en fin de vie. Une équipe formée aux soins palliatifs existe déjà en Guyane.

Des conventions pour recruter du personnel compétent

En revanche, du personnel devra être recruté dans d’autres services. Au total, 218 emplois seront créés avec cette clinique. "On essaye au maximum de recruter des personnes sur place", indique France Gay. Dans l’idée d’obtenir un plan de santé cohérent, des conventions ont été passées avec les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) des Antilles et de la Guyane pour recruter du monde.

Les conventions sont mises en place pour commencer à prépayer les études d’infirmières et d’aides-soignantes de manière à ce que, dans deux ans, quand elles auront fini leurs études, elles viennent passer un certain laps de temps dans nos établissements.

France GAY, PDG du groupe Rainbow Santé