Le jeune agresseur du lycée de Mana jugé le 19 Février a interdiction de retourner dans la commune.

justice
Palais de justice de la Guyane
Palais de justice de la Guyane ©Jocelyne Helgoualch

Le jeune homme âgé de 20 ans, scolarisé au lycée de Mana, auteur d’une agression à l’encontre d’autres élèves devait être jugé vendredi par le tribunal judiciaire de la Guyane. L’affaire a été renvoyée au 19 février. Il lui est interdit de se rendre à Mana.

Les vidéos de l’agression ont fait le tour des réseaux sociaux cette semaine en Guyane. On y voit un jeune du lycée de Mana, armé d’un coupe-coupe, s’en prendre à des élèves dans l’enceinte de l’établissement scolaire. L’agression s’est déroulée sous les yeux de nombreux jeunes du lycée. L’agresseur a été maitrisé par d’autres élèves et des membres du personnel. Il comparaissait ce vendredi devant le tribunal judiciaire.

Les victimes de l'agression dans le lycée de Mana
Les victimes de l'agression dans le lycée de Mana ©Jocelyne Helgoualch

2 jeunes de 17 ans ont été blessés dont un élève de 1ère, hospitalisé au CHOG de Saint-Laurent du Maroni. Ils sont présents ce vendredi à l'audience du tribunal judiciaire avec leurs familles. 

blessures aux doigts pour cet élève
blessures aux doigts pour cet élève ©Jocelyne Helgoualch

L’une des 2 victimes a été blessée aux doigts et n’a pas encore repris les cours. 2 élèves qui ne connaissaient pas leur agresseur, déclare leur avocat.

L’avocat, maître Emile Tshefu défend les 2 jeunes victimes. Ils sont âgés de 17 ans.

Emile Tshefu , avocat des 2 victimes
Emile Tshefu , avocat des 2 victimes ©Jocelyne Helgoualch

Ces jeunes sont non seulement étonnés mais aussi catastrophés car ils n’arrivent pas à comprendre à quoi tient cette violence. On a l’impression d’avoir à faire à un comportement irrationnel. Quand on voit les images sur les réseaux sociaux, ce jeune homme n’a pas un comportement serein, calme, quelqu’un qui a réfléchit.

Eux même n’ont jamais eu de problème avec ce jeune homme. Qu'est ce qui s'est passé? Il aurait un problème avec un autre jeune et il a déporté sur mes clients sa colère, la rancœur ou la rancune qu’il avait par rapport à cette personne avec qui il avait un problème.

Emile Tshefu, avocat des 2 victimes

les juges du tribunal judiciaire de la Guyane
les juges du tribunal judiciaire de la Guyane ©Jocelyne Helgoualch

Le jeune homme âgé de 20 ans, auteur de l' agression devait être jugé vendredi par le tribunal judiciaire de la Guyane. Ce jeune est poursuivit pour violence avec usage d'une arme, violences aggravées et introduction d'une arme dans un établissement scolaire.

L’affaire a été renvoyée à la demande de l’avocat de l’agresseur au 19 février

Dans l’attente de son jugement, le jeune homme est placé sous contrôle judiciaire avec obligation de résider à Cayenne.

Il lui est interdit de se rendre dans la commune de Mana et au lycée de la commune. Le tribunal lui interdit également de rencontrer les victimes. Le jeune agresseur doit aussi pointer 2 fois par semaine au commissariat de Cayenne.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live