guyane
info locale

Le jus de graines : la potion du vendredi saint en Guyane

amazonie
L'équipe de l'Etoile D'or au travail
L'équipe de l'Etoile D'or au travail ©CL
Ce week-end pascal, les graines de palmiers sont à l'honneur. L'awara tient la dragée haute pour le fameux bouillon mais le wassai, le comou ou encore le patawa deviennent des denrées précieuses le vendredi saint pour accompagner le couac, le poisson salé, roti et autres accras de légumes.
A "L'Etoile d'or", petit commerce de restauration de Rémire, Jeannette a du étoffer son équipe habituelle de 3 personnes pour contenter sa nombreuse clientèle du vendredi saint.
Les clients attendent pour leur jus de comou
Les clients affluent pour du comou, wassai ou patawa ©CL

Aujourd'hui c'est le rush depuis 8h00. Certains clients repartent dépités car les jus sont rares et ils n'avaient pas fait de réservations. Ceux qui ont été prévenants sont les premiers servis.  Pour tout dire, Jeannette, la restauratrice avait depuis un mois demandé à ses clients habituels de commander. Cela lui a permis d'augmenter son approvisionnement en conséquence et surtout de prévoir davantage d'employés pour assurer le service. Mari, neveu, nièce, cousine sont venus en renfort. Au total, ils sont sept. Il faut bien cela pour faire les fameux jus dont la chaîne d'extraction est longue.
Elle vend du wassaï, du comou, du patawa, du poisson frit ou rôti, du couac ou de la farofa brésilienne et les prix n'ont pas augmenté.
Petite, mince et très vive, Jeannette essaie de satisfaire au mieux tout le monde avec grâce et sourire, car après tout en ce jour saint, il convient de ne pas s'énerver.