Le maintien de la rentrée scolaire le 4 janvier inquiète Mayouri Santé Guyane

éducation
mayouri santé guyane
©Thierry Merlin

Pour Mayouri Santé Guyane, la situation sanitaire est préoccupante en Guyane. Ce samedi 02 janvier, quelques membres du collectif ont donc expliqué les raisons pour lesquelles il aurait été mieux selon eux, comme le préconisait le conseil scientifique territorial, de décaler la rentrée scolaire. 

Mayouri Santé Guyane est sorti de sa réserve. Le collectif a fait le point sur la gestion de la crise sanitaire, notamment sur le choix du maintien du couvre-feu dans bon nombre de communes du territoire. « La situation n'est pas prise au sérieux et la Covid peut toujours autant impacter fortement le territoire »

Quelques membres se sont donc exprimés ce samedi 2 janvier au siège de l'UTG à Cayenne afin d'évoquer différents sujets comme les dernières recommandations du conseil scientifique de la Collectivité Territoriale ou encore les décisions de l'association des maires de Guyane et de la CTG.

Yvane Goua, porte-parole de Mayouri Santé.
Yvane Goua ©Thierry Merlin

Yvane Goua, porte-parole de Mayouri Santé.

 

Le collectif estime par ailleurs que la gestion de la crise sanitaire par les autorités en Guyane est incohérente et prend comme exemple le couvre-feu…la mesure va s’appliquer à nouveau à partir de minuit à compter de ce lundi 4 janvier.

Yannick Xavier du MSG
Yannick Xavier ©Thierry Merlin

Yannick Xavier du MSG

 

Les élèves de Guyane attendus en cours demain. L’association des maires s’est rangée à la décision du recteur de l’académie : la rentrée ne sera pas reportée contrairement à ce que préconisait le Comité scientifique territorial. Pour Mayouri Santé Guyane, il aurait fallu décaler ce retour en classe. Le collectif estime que les décisions du rectorat ont été prises à la légère.

Philippe Bouba du MSG
Philippe Bouba ©Thierry Merlin

Philippe Bouba du MSG