Le parquet général de Cayenne rouvre l’enquête sur le meurtre de Camila tuée en 2006 à Matoury

justice
15 ANS APRÈS SA MORT, LA JUSTICE ROUVRE L’ENQUÊTE SUR LE MEURTRE DE CAMILA MARQUES PEREIRA
©DR

Le parquet général de Cayenne a requis la réouverture du dossier du meurtre de Camila Marques Pereira. Enquête rouverte pour charges nouvelles. La jeune femme a été retrouvée morte le 28 Juillet 2006. Son corps calciné dans une décharge de Matoury.

L’affaire Camila n’a jamais été élucidée. La réouverture de l’enquête est attendue depuis plusieurs semaines, suite à l’incarcération et la mise en examen de Sylvain Kereneur dans une autre affaire de meurtre d’une jeune femme.

L’homme, incarcéré au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly, est soupçonné d’avoir tué Karina Antunes Gama De Souza en mai 2020. Sylvain Kereneur aurait avoué aux enquêteurs l’avoir étouffée par accident.

Sylvain Kereneur avait bénéficié d’un non-lieu en 2015 dans l’affaire Camila. Quatre ans après le meurtre, il avait été soupçonné dans cette affaire et incarcéré durant 4 mois en 2010.

Symphonie Traverso témoigne en 2010

En 2010, une jeune femme, compagne de Sylvain Kereneur, s'est présentée au commissariat de Cayenne. Symphonie Traverso a déclaré que Sylvain Kereneur aurait tué une jeune femme. Elle a dit avoir été complice dans l’affaire.

La jeune femme a indiqué aux policiers que son ami, Sylvain Kereneur l’avait appelée une nuit de juillet 2006 pour lui dire qu’il venait de tuer une fille et qu’il fallait qu’elle l’aide

Elle dit avoir découvert gisant sur le sol de la chambre de son ami chez ses parents à Matoury, le cadavre d’une jeune femme qu’elle ne connaissait pas et qui avait le visage couvert d’un linge.

Selon son témoignage, Sylvain Kereneur lui aurait expliqué qu’il venait de l’étrangler, que c’était une ex petite amie brésilienne.

Selon les dires de cette jeune femme, elle s'est rendue avec Sylvain Kereneur sur la décharge et son ami aurait versé de l’essence sur le corps enveloppé dans une couverture puis mis le feu.

Des charges abandonnées en 2015

Suite à ces déclarations, Sylvain Kereneur est arrêté, mis en examen pour meurtre et incarcéré en détention provisoire le 2 decembre 2010. Il fera 4 mois de prison dans cette affaire.
En Avril 2011, il est libéré mais reste sous contrôle judiciaire, toujours soupçonné dans ce dossier.
Les charges à son encontre avaient été abandonnées en 2015.

L’avocate générale Gisèle Auguste, procureure générale par intérim, a pris des réquisitions de réouverture pour charges nouvelles.

« L’instruction repart, la justice va poursuivre son œuvre pour tenter d’élucider cette affaire et de savoir qui a tué Camila Marques Pereira. »

Maître Jérôme Gay, avocat de la famille de Camila Marques Pereira

 

L’implication de Sylvain Kereneur dans l’affaire Karina constitue des éléments nouveaux qui ont permis la réouverture de l’enquête.
Samuel Finielz, procureur de la République de Cayenne précise : 

"Une décision de non-lieu n’est jamais définitive. Qu’elle soit rendue par un juge d’instruction ou par la chambre de l’instruction. Elle peut toujours faire l’objet d’une réouverture pour charges nouvelles."

Samuel Finielz, procureur de la République de Cayenne

 

15 ans après le meurtre de Camila, l’enquête est rouverte

L’affaire Karina a beaucoup de similitudes avec le meurtre de Camila. Les expertises médico-légales ont ainsi établi que la mort de Camila avait été provoquée par asphyxie mécanique par occlusion.
Un mode opératoire similaire à celui de Karina, morte elle aussi par asphyxie. Sans oublier l'usage d’essence et des corps en partie calcinés pour les 2 victimes.

« Charges nouvelles cela pourrait dire que le procureur de la République ou le procureur général aurait des éléments qui permettraient la réouverture de l’information judiciaire. Parmi ces éléments il y a nécessairement les nouvelles accusations portées contre Mr Kereneur qui ressemble en tout points à un ancien mode opératoire.

Maître Leblanc, avocat de la famille Traversot


L’enquête est donc relancée. De nouveaux interrogatoires vont être menés et des témoins de nouveau auditionnés.

Quinze ans après le meurtre de Camila Marques Pereira, Sylvain Kereneur pourrait être jugé devant la cour d’assises pour cette affaire.

La réaction de maître Jérôme Gay, avocat de la famille de Camila Marques Pereira, au micro de Jocelyne Helgoualch et Franck Fernandes.

 

La réaction de maître Alex Leblanc, l'avocat de la famille Traverso, au micro de Jocelyne Helgoualch et Franck Fernandes.

 

Maître Alex Leblanc.

Mr Kereneur qui ressemble en tous points à un ancien mode opératoire. »