Le préfet Martin Jeager répond à la Cimade

politique
Le préfet Martin Jeager
Le préfet de" Guyane Martin Jeager ©guyane 1ère
Le préfet Martin Jaeger n'a pas apprécié la mise en scène des militants de la Cimade le 7 juin devant la préfecture pour dénoncer des pratiques jugées par eux abusives dans le traitement des dossiers des étrangers. L'affaire est trop sérieuse pour qu'elle fasse l'objet d'une parodie.
Les Charter Awards lui sont un peu restés en travers la gorge. Le Préfet Martin Jeager a répondu à l’action parodique de la Cimade hier matin devant la Préfecture à Cayenne, ces fameux Charter Awards, pour dénoncer par l’ironie la politique d'enfermement et d'expulsion des étrangers en Guyane. Les services de l’Etat se sont vus remettre un prix symbolique. Martin Jaeger critique la forme de cette action et réfute les accusations sur le fond et précise que tous les actes administratifs OQTF (Obligation de quitter le territoire français) sont soumis à la censure du juge administratif  qui vérifie la bonne application de la loi et au juge des libertés sur les conditions de rétention des personnes.

Martin Jeager au micro de Renaud Terrazzoni