Le projet du centre hospitalier régional universitaire au coeur d'un séminaire des trois hôpitaux du territoire : la formation en est l'un des enjeux

santé
Personnel médical
Le projet de centre hospitalier régional universitaire au cœur d’un séminaire à Sinnamary. Le Groupement Hospitalier Territorial, qui fédère les trois hôpitaux de Guyane, a planché sur le projet. Il s’agissait d’identifier les forces et les faiblesses de notre territoire. 
Imaginer le futur CHRU, le centre hospitalier régional universitaire et tracer le layon pour y arriver. C’était l’enjeu de ce séminaire à Sinnamary avec les hôpitaux de St Laurent, Kourou et Cayenne. Aller vers le CHRU, c’est d’abord développer des domaines où l’offre de soins est insuffisante. 

"La cancérologie par exemple, où il y a un défaut d'offre important avec la nécessité de développement de la radiothérapie à brève échéance sur le territoire"  

Docteur Pierre Ménard, coordonnateur du Groupement Hospitalier Territorial 


L'unité pour avancer

Autres domaines à développer…la rééducation, la gynécologie obstétrique, la prise en charge des personnes âgées, et de nombreuses spécialités médicales…Les trois hôpitaux veulent partager leurs forces pour palier leurs faiblesses 

"Nous sommes pôle d'excellence en neurologie en Guyane. Dans la plupart des hôpitaux il y a d'autres secteurs àà renforcer. Nous serons gagnant dans la mise en place de ce CHRU et donnant en apportant des ressources humaines et matériels" 

Docteur Yvane Golitin, vice-présidente de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du Centre Hospitalier de Kourou 


La formation, un enjeu

Des intervenants du séminaire ont suggéré de créer un CHRU multi-sites, avec les trois hôpitaux publics…Autre enjeu, la formation en Guyane des médecins et des professions paramédicales 

"On doit pouvoir mettre en place et former. Il faut plus de médecins dans le pays ou d'autres métiers qui deviennent rares comme les ergothérapeutes" 

Paule Tockney présidente de la commission paramédicale de Territoire 


Un premier cycle 

La mission d’inspection diligentée par le gouvernement sur le projet de CHRU est intervenue en fin de séminaire…Elle a été interrogée notamment sur le projet de premier cycle de formation des médecins à l’Université de Guyane 

"De toute façon, il faudra conventionner avec les autres universités? notamment celles des Antilles, pour cristalliser un minimum d'expertises en matière pédagogique. Ce n'est pas simple". 

Patrice Blemont Inspecteur Général de l'Administration de l'Education Nationale et de la Recherche 


Le rapport de la mission sera remis au plus tard en janvier au gouvernement; A Sinnamary, les trois hôpitaux ont défendu ensemble la création du CHRU pour mieux soigner à terme les guyanais. 
Le reportage de Laurent Marot et Martial Gritte :