Le psylle asiatique "Diaphorina citri" découvert en Guyane : un insecte redoutable pour les agrumes

agriculture
Citron
©DR
Le psylle asiatique des agrumes Diaphorina citri, présent en Guyane. Cet insecte est redoutable pour les agrumes. Il provoque une maladie incurable. Il a été détecté à Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury et Macouria.

Le psylle asiatique des agrumes Diaphorina citri, est un insecte ravageur envahisseur. Il est le vecteur de l’une des plus redoutables maladies d’agrumes, le citrus greening ou Huanglongbing (HLB). Cette maladie, due à une bactérie Candidatus liberibacter, peut rapidement détruire des plantations d’agrumes productives. La maladie entraîne la mort des arbres infectés. Cet insecte est largement répandu en Asie. Il n'avait jamais été repéré auparavant sur le territoire.

Une enquête

psylle
©DR

Cet insecte a été pour la première fois détecté en juillet 2021 dans le quartier de la route de la Madeleine à Cayenne. Après analyse et recensement, l’enquête a déterminé sa présence sur du buis de Chine et des agrumes à Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury et Macouria. La bactérie Candidatus liberibacter, responsable de la maladie HLB, est faiblement positive dans 2 échantillons de végétaux sur 9.

C’est très inquiétant pour la filière agrume. La maladie dans les autres pays a eu des conséquences très importantes sur les productions. Il y a de quoi s’inquiéter. Il faut que les professionnels soient alertés pour freiner l’épidémie. C’est la première fois que cet insecte fait son apparition en Guyane. Nous cherchons l’origine de son apparition. Nous pensons qu’il a été importé.

Damien Laplace chef de l'unité de protection des végétaux DAAF

 

Empêcher la propagation

Etale de citrons en Guyane
©Guyane1ère

Des mesures de lutte ont déjà été prises. Le psylle et la bactérie sont des organismes dits de quarantaine. La recherche du ravageur et de la maladie sur l’ensemble du territoire, est essentielle.

Il n’y a pas vraiment de techniques de lutte, quand ces insectes sont installés. Les arbres sont condamnés. Si on a la certitude que l’arbre est malade il faut l’arracher. C’est un réservoir de contamination. Il faut prévenir et détruire les insectes avant qu’il ne soit trop tard.

D’autres moyens seront mis en place : "la lutte contre le ravageur dans les jardins, pépinières, jardineries et vergers, limiter les mouvements de végétaux ou produits végétaux d’agrumes et de buis de Chine au sein de la zone de contamination et à destination des zones non contaminées, enfin freiner par destruction des plants malades, la propagation de la maladie chez les professionnels(pépiniéristes, jardineries, agriculteurs)". La filière agrumes en Guyane a une surface agricole utile de près de 1 650 ha, dont près de la moitié pour le seul citron vert. Les principaux agrumes cultivés sont les citrons verts, les chadecks, les mandarines, les oranges, les pamplemousses.

Alerte au psylle asiatique