Le tribunal administratif annule le permis de construire de Didier Magnan contesté par Maïouri Nature et des riverains

justice
Tribunal administratif
©Guyane la 1ère

Le tribunal administratif annule le permis de construire de Didier Magnan. L’entrepreneur avait prévu de construire bord de mer une maison sur la route de Bourda à Cayenne. Une action contestée par des riverains et Maïouri Nature.

Le tribunal administratif annule le permis de construire de Didier Magnan. L’entrepreneur avait prévu de construire bord de mer une maison sur la route de Bourda à Cayenne. Une action contestée par des riverains et Maiouri Nature.

Un permis de construire contesté

Mairie de Cayenne
Mairie de Cayenne ©Patick Clarke

Le tribunal administratif a annulé le permis de construire contesté « pour avoir méconnu le plan de prévention des risques de mouvements de terrain de l’île de Cayenne. ». Les juges étaient appelés à se prononcer sur la légalité de ce permis de construire accordé par la maire de Cayenne pour un projet de construction d’une villa T5, route de Bourda, au pied du mont Bourda et en bordure de mer. Un précieux sésame accordé le 25 octobre 2019, or, le plan local d'urbanisme avait changé un mois plus tôt. Une partie du terrain concerné était devenu une zone naturelle à préserver non constructible.  

Une partie de la maison en zone rouge

En fait selon la décision de justice «  les parcelles en cause étaient situées pour partie en zone rouge inconstructible du plan de prévention des risques naturels de mouvements de terrain de l’île de Cayenne. Si la partie du projet composée de la villa et d’une piscine était placée en zone bleue constructible, les éléments accessoires consistant en un parking sur rue, en un escalier d’accès piéton à la maison et en une voie d’accès à un second parking aménagé sous la villa étaient, eux, situés en zone rouge où sont prohibés tous aménagements et constructions. »
De plus le tribunal a jugé que « si les voisins immédiats du projet avaient qualité pour demander l’annulation de ce permis de construire, tel n’était pas le cas de l’association Maïouri Nature ».