publicité

Législative partielle : faible participation à la mi-journée

Depuis 8h ce matin, les électeurs de la seconde circonscription votent pour élire leur député dans le cadre d'une élection partielle. Globalement, la participation est faible.

Bureau de vote à la mairie de Saint-Laurent © Eric Léon
© Eric Léon Bureau de vote à la mairie de Saint-Laurent
  • Par Catherine Lama
  • Publié le

Une très timide participation à 10h


Ce 4 mars, les électeurs de la seconde circonscription se rendent aux urnes. Ils sont 40 700 inscrits sur les listes électorales des 14 communes à être concernés par ce vote. Le premier tour d'horizon effectué auprès des correspondants de Guyane la 1ère à 10h dans une partie des bureaux de vote a montré une très faible participation. Il y avait 25 votants à Mana qui compte 2359 électeurs. Ils étaient aussi 25 à Maripasoula à la même heure et 81 votants à Apatou qui comptabiilise 1628 inscrits. Par contre à Sinnamary, 114 électeurs sur 1952 avaient accompli leur devoir citoyen, ce qui constituait une très légère amélioration par rapport à Juin 2017.


Une faible participation à la mi-journée


Un nouveau tour des communes à 12h confirme une tendance, celle d'une participation généralement basse. Macouria est en légère hausse avec 8,34% de participation, légèrement mieux qu'en 2017 à la même heure. A Apatou, ils étaient 5% à 10h et à midi, 13% des inscrits( 1628 au total) avaient glissé leur bulletin dans les urnes. La commune Iracoubo s'est distinguée avec 21,70% de votants contre 9,7 à la même heure en 2017.
Les 14 communes concernées par ce premier tour de scrutin sont : Apatou, Awala-Yalimapo, Grand Santi, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Maripasoula, Montsinéry Tonnegrande,  Papaïchton, Saint Elie, Saint Laurent du Maroni, Saül et Sinnamary.


1 520 179 638

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play