publicité

Législative partielle : Portraits de candidats

Il ne reste plus qu’une dizaine de jours avant la législative partielle des 4 et 11 mars prochain. Le député de la 2ème circonscription sera connu au soir du 11 mars. Huit candidats pour un siège, certains sont des politiques aguerris, d’autres des novices. Mais qui sont ils ?

© FB Assemblée nationale
© FB Assemblée nationale
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le

Un siège tant désiré 


Ils sont huit à briguer le siège de député de la 2ème circonscription. Ils tentent de remporter une place tenue pendant une décennie par Chantal Berthelot battue au 1er tour en Juin dernier. Deux hommes se sont retrouvés au 2ème tour lors de la dernière élection législative, Davy Rimane et Lénaïck Adam. Une élection remportée par le jeune conseiller territorial. Pour cette partielle, ils ne sont que trois à s’être présentés de nouveau. Les deux finalistes et Richard Joigny. Les autres se présentent pour la première fois à une élection législative. 

Richard Joigny à gauche toute 


Richard Joigny n’a que 34 ans. En juin dernier, il avait recueilli 5,79% des suffrages dans la deuxième circonscription. Soutenu par le parti progressiste guyanais, il entend bien se positionner sur la scène politique à l’issue de cette législative partielle. Il est actuellement directeur des services de la mairie d’Iracoubo.
Portrait.

Le reportage de Guyane la1ère

José Makébé , une vision très claire 


José Makébé est le premier à avoir annoncé sa candidature. Lors du scrutin de juin dernier, il avait appelé à voter pour Lénaïck Adam. Depuis, les temps ont évolué. Ferme dans ses convictions, il entend participer pleinement à cette partielle. Originaire de Papaïchton, âgé de 30 ans, il est bien ancré dans le monde économique. Il a une vision très claire de l’avenir de la deuxième circonscription. José Makébé se présente sans étiquette. Il se dit centriste et guyanais avant tout. Son programme est axé sur la réduction des inégalités au sein de la circonscription.
Portrait.

Le reportage de Guyane la1ère

Georges Mignot, la surprise 


Il est sans doute, l’une des surprises de cette campagne. Georges Mignot, est le candidat de l’UPR, l' Union populaire républicaine. Ce mouvement est conduit par François Asselineau encore récemment candidat à la Présidentielle. Ce parti prône la résistance à la politique de l’Union européenne, à l’origine du marasme dans lequel se trouverait notre pays. Georges Mignot vit en Guyane depuis l’âge de six ans. Il est d’origine chilienne et est âgé de 47 ans. Il est adjoint d’animation à Kourou.
Portrait.

Le reportage de Guyane la1ère
A suivre...








Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play