Les gestes de solidarité pour aider Prudence, cette retraitée sans ressources, se multiplient

société
Retraitée en galère
Prudence vit de l'aide alimentaire ©Guyane la 1ère
C’est une histoire émouvante, un problème de pauvreté, vécu par une retraitée de Cayenne. Prudence, 63 ans, née en Guyane et de nationalité française, vit au jour le jour avec 235€ par mois. Comment se retrouve-t-elle dans cette situation ? Quels sont les aides possibles ? 
C’est une histoire qui a ému bon nombre d'entre nous : ce problème de pauvreté, vécu par une retraitée de Cayenne. Prudence, 63 ans, née en Guyane et de nationalité française, vit au jour le jour avec 235€ par mois. Comment se retrouve-t-elle dans cette situation ? Quels sont les aides possibles ? 
 

Un protocole d'accompagnement

27 ans de carrière et moins de 250€ par mois pour vivre. La situation précaire de Prudence soulève de nombreuses interrogations. Pourtant, le Centre Communal d'Action Sociale certifie avoir mis en place un protocole d’accompagnement personnalisé, afin que la retraitée puisse bénéficier de l’intégralité de ses droits et ainsi augmenter ses revenus.

"On essaye de recueillir le maximum de pièces justificatives pour déposer un dossier. Les usagers doivent absolument apporter les éléments, s'ils ne le font pas, on ne pourra pas mener l’action pour eux".

Réginaldo Grace-Etienne du CCAS


Instruction gelée

Le dossier révèle que Prudence aurait envoyé certaines pièces justificatives à d’autres organismes. Ainsi, l’instruction menée par le CCAS se retrouve gelée depuis presque un mois.

"Le fait qu’il n’y ait pas assez de socio professionnels sur la Guyane peut mener à ce que les personnes soient en manque d’information. Si elle avait le suivi d’une assistante, elle aurait pu faire valoir ses droits".

Liz Rakuel Matos Minaya Assistante sociale stagiaire


Elan de solidarité

Face à ces impasses et lenteurs administratives, aggravées en cette crise sanitaire, plusieurs élans de solidarité ont d’ores et déjà été constatés.
Alex est président de l'association Amapo. Comme beaucoup d’autres, il a voulu agir, immédiatement après la diffusion de notre reportage.

"Faut l’aider dans l’urgence, des denrées alimentaires, du matériel, etc… l’aider en attendant que sa situation administrative se résolve, l’aider là tout de suite maintenant".

Alex Polony Président Amapo 



Symptomatique de la précarité de certains retraités en Guyane, la situation de Prudence n’est pas un cas isolé.
Le nombre de personnes confronté à ces problèmes reste encore difficilement quantifiable sur le territoire.
Le reportage d'Antoine Defives : 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live