Les opérateurs touristiques mobilisés, dénoncent l'image donnée à la destination Guyane et leur manque à gagner

tourisme
Manifestation des guides de Guyane

Alors que la liste des commerces et professionnels autorisés à rouvrir s’allonge, la frustration grandit chez ceux qui jusqu’ici n’arrivent toujours pas à faire entendre leur voix. Les opérateurs touristiques en font partie. Ils étaient au marché de Cayenne.

Alors que la liste des commerces et professionnels autorisés à rouvrir s’allonge, la frustration grandit chez ceux qui jusqu’ici n’arrivent toujours pas à faire entendre leur voix. Les opérateurs touristiques en font partie. Ils étaient au marché de Cayenne pour sensibiliser la population à leur situation mais aussi et surtout au tort qui est fait à l’image de la Guyane avec des mesures coercitives qui de leur point de vue ne sont ni justifiées ni équitables. 

Une mobilisation unitaire

Une vingtaine d’opérateurs touristiques mobilisés au marché central de Cayenne. Des professionnels de toute la Guyane et de secteurs divers comme la restauration, la découverte, l’hébergement, l’hôtellerie. Le monde du tourisme qui depuis un an, subit de plein fouet la crise sanitaire et exprime son ras-le-bol.

Des pans entiers d'activité sont interdits de travailler alors que nous respectons les mesures sanitaires. On nous empêche de faire des activités de guidage en forêt, l'image qui est donnée de la Guyane avec les septaines les quarantaines etc... rajoutent à la mauvaise image actuelle de la Guyane. 

Jean-Marie Prevoteau président par intérim de l’Union Syndicale des Opérateurs Touristiques de Guyane

 

Un secteur délaissé

« Le tourisme en Guyane veut travailler », le message est bien sûr entendu du grand public qui voit dans l’obligation pour ces professionnels d’en arriver là, un avertissement. Le tourisme qui représente en Guyane 12 % du PIB apparaît comme un secteur d’activité à préserver. 

C'est un secteur qui mérite pleinement d'être pris en compte correctement pour développer l'économie guyanaise(...)On se rend compte que dans la gestion de la crise sanitaire, on est oubliés. 

Jean-Marie Prevoteau président par intérim de l’Union Syndicale des Opérateurs Touristiques de Guyane

Oubliées aussi, semble-t-il, la Guyane et ses évidentes richesses amazoniennes et équatoriales :

►Le reportage de Clotilde Seraphins George et Seefiann Deie :

Tourisme : les professionnels se mobilisent pour sauver la filière.