Les socioprofessionnels obtiennent la réouverture sous pass sanitaire

coronavirus
réouverture établissements avec pass sanitaire
Hubert Amat, restaurateur à Cayenne, préfère appliquer le pass sanitaire que de garder le rideau baissé. ©Claire-Marine Selles
Qu'ils soient restaurateurs ou encore gérants de salles de sport, les professionnels soumis à la fermeture jusqu'à maintenant vont finalement pouvoir reprendre leur activité s’ils le souhaitent. Une condition toutefois: qu'ils s'engagent à respecter un protocole comprenant le pass sanitaire.

Quelles seront les conditions pour pouvoir rouvrir ?

Comme depuis de nombreux mois maintenant, les établissements accueillant du public se doivent de permettre l’application des gestes barrières.
Cela signifie qu'en fonction de la surface, il faut respecter une jauge compatible avec la distanciation, obliger le port du masque, prévoir des équipements pour l’hygiène des mains, un sens de circulation ainsi qu'une ventilation.
Désormais on peut ajouter le pass sanitaire pour accéder au commerce ou à l'établissement concerné. Il faudra présenter le QR code à partir du smartphone via l'application Tous Anti Covid ou sur format papier. Attention, il faudra veiller à préserver les informations du document en le pliant de façon à ne faire apparaitre que le QR code.
 

Qui est concerné?

Tout visiteur, clients mais aussi les salariés. Tel que prévu par la loi, le pass sanitaire concerne aujourd’hui les plus de 18 ans et à partir de la fin du mois, les 12 -17 ans.


Quand est-ce que ce protocole sera applicable ?

Selon les autorités préfectorales, il n’y aura pas de requête individuelle. Les entreprises n’auront pas de dossier à envoyer en préfecture pour validation au cas par cas.
Un protocole est en cours de finalisation, il sera homogène pour toutes les filières et ceux qui y adhèrent, seront soumis à des contrôles.
En attendant, la concertation avec les organismes socioprofessionnels est enclenchée. Une réunion avec l’ensemble des acteurs, fédérations professionnelles, syndicats patronaux et chambres consulaires est prévue ce mardi 14 septembre.
Un temps de latence d’une semaine est donc à prévoir entre l'annonce du préfet faite ce jeudi 09 septembre à l’issue de la Cellule Interministérielle de Crise et l’application effective du protocole.

Pour rappel, le pass sanitaire c'est: 

  • Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures
  • Un certificat de rétablissement de moins de 6 mois. Il s’agit concrètement d’un test positif datant de 11 jours à 6 mois.
  • Une attestation vaccinale (attention le schéma complet donc les deux doses). Vous pouvez cependant ne réaliser qu’une dose si vous avez déjà été atteint de la Covid-19.