guyane
info locale

Les transporteurs de Saint-Laurent veulent un centre de contrôle dans leur commune

transports
Centre de contrôle technique
©guyane 1ère
A  Saint-Laurent, les transporteurs ont décidé de former un collectif. La première réunion du collectif s’est tenue avec une quinzaine de transporteurs saint-laurentais. Ils dénoncent l’isolement de l’ouest et demandent qu’il y ait un centre de contrôle technique à Saint-Laurent du Maroni.
Après deux semaines de grève des transporteurs, le conflit a pris fin il y a à peine dix jours. Un protocole d’accord a été signé prévoyant une baisse de 35 % du prix du contrôle technique, une des revendications des transporteurs guyanais. Pourtant, malgré cet accord, les transporteurs ne sont toujours pas satisfaits. En particulier, ceux de l’Ouest guyanais.
Une quinzaine de transporteurs de l’ouest guyanais a décidé de s’unir pour réclamer un centre de contrôle technique à Saint-Laurent du Maroni. En formant un collectif, ces chefs d’entreprise, de transport scolaire ou de marchandises, espèrent faire bouger les choses;
Pour l’instant, il n’existe qu’un seul centre de contrôle technique  pour les transporteurs. Il est situé à Matoury. Pour ces chefs d’entreprise, l’aller-retour pour passer le contrôle technique est une charge supplémentaire. 
Le collectif est tout juste créé mais d’autres transporteurs de l’ouest se sont déjà manifestés. Ensemble, ils espèrent obtenir rapidement gain de cause charge supplémentaire.

Le reportage d'Alice Lauréat et Eric Léon


Publicité