guyane
info locale

Loto du Patrimoine : 298 000 euros pour sauver quatre sites Guyanais

patrimoine
Maison receveur des douanes de Saint Laurent
Maison receveur des douanes de Saint Laurent ©DR
298 000 euros alloués aux  « édifices en péril » de Guyane dans le cadre du Loto du patrimoine. Quatre sites ont été choisis : le camp des Hattes, la maison traditionnelle de Kaw, le Bagne des Annamites et la maison du receveur des douanes de Saint Laurent.
298 000 euros alloués aux  « édifices en péril » de Guyane dans le cadre du Loto du patrimoine. Quatre sites ont été choisis : le camp des Hattes , la maison traditionnelle de Kaw, le Bagne des Annamites et la maison du receveur des douanes de Saint Laurent .


Un loto pour sauver le Patrimoine

Le loto du patrimoine était finalement une bonne idée. L’initiative de Stéphane Bern, le Monsieur Patrimoine du gouvernement Macron a permis de recueillir 21 millions qui pourront aider à la restauration de 231 projets. A cette somme vont s’ajouter les taxes perçues. Au total ce sont près de 40 millions qui vont être distribués.


298 000 euros pour la Guyane

Bagne des Annamites
Bagne des Annamites ©DR
La Guyane va recevoir 298 000 d’euros pour la rénovation des quatre sites pré-sélectionnés : le Bagne des Annamites, la maison traditionnelle de Kaw, le camp des Hattes et la maison du receveur des douanes.
Maison traditionnelle de Kaw
Maison traditionnelle de Kaw ©DR


Une somme insuffisante

Une somme qui peut paraitre dérisoire proportionnellement aux travaux à réaliser. Rien que pour rénover la maison du receveur des douanes de Saint-Laurent, située en bordure du Maroni, plus de 1 million seront nécessaires. 200 000 euros sont affectés uniquement à la réhabilitation de ce bâtiment.
Le camp des Hattes
Le camp des Hattes ©DR
Le sentier du Bagne des Annamites, le camp des Hattes et la maison traditionnelle de Kaw vont bénéficier des 98 000 euros restants. Par ailleurs, la DAC (direction des affaires culturelles) et la Fondation du patrimoine verseront également des fonds pour sauver le Patrimoine Guyanais en danger.
 
Publicité