Lutte contre l'insécurité: de quels moyens disposent les maires?

faits divers
61bf0f6737500_photo-2021-12-19-07-18-18-3.jpg
dernier point à la police municipale de Rémire-montjoly ©mairie de rémire-montjoly
Face à la montée de l’insécurité sur le territoire, les maires sont en première ligne. Mais ces élus de proximité disposent de moyens limités pour lutter contre les atteintes à la personne car il s'agit d'une compétence régalienne.

La sécurité fait partie de ces compétences partagées entre l’Etat et la collectivité communale. Mais la loi, attribue à chaque entité, ses domaines d’intervention

On a une grosse responsabilité au niveau des stationnements des véhicules sur la voie publique, de la lutte contre le bruit, l’insécurité dans les établissements recevant du public, du respect du code de l’urbanisme…toutes ces interventions peuvent se faire dans le cadre de ce que l’on appelle la police générale du maire.

Claude Plénet, maire de Rémire-Montjoly

Autrement dit, les délits mineurs. Pour des actes plus graves, comme les atteintes aux biens ou à la personne, la commune passe le relais à l’Etat. Mais il existe des partenariats permettant à la police municipale d’intervenir avec, ou en lieu et place de la Police Nationale et de la Gendarmerie.
C’est le cas à Cayenne. 

Sur l’année 2022, nos agents ont déjà interpellé 70 personnes. Elles ont ensuite été mises à la disposition de la justice.  Sur une année, la police municipale de Cayenne réalise entre 2500 et 3000 interventions en moyenne.

Christian Faubert, 1er adjoint au maire de Cayenne

Pour ses missions élargies en matière de sécurité, le chef-lieu dispose aujourd’hui de 54 policiers municipaux, soutenus dans leur action par la vidéo surveillance. Le dispositif a été lancé il y a dix ans. Son efficacité ne serait plus à démontrer selon Patrick Johanes, directeur de la Police Municipale de Cayenne. 

Sur les secteurs où il y a une vidéosurveillance, nous avons constaté une diminution de la délinquance. Maintenant, nous ne pouvons pas mettre de caméras tous les 5 mètres. Nous avons donc fait preuve de stratégie en faisant un maillage en centre-ville.

Patrick Johanes, directeur de la Police Municipale de Cayenne. 

 Aujourd’hui, 120 caméras veillent 24/24 sur Cayenne, son centre-ville principalement et certains quartiers périphériques.