Macouria : les agriculteurs aux abois demandent le respect des engagements

agriculture
Rosélia Clet agricultrice à Matiti
Rosélia Clet agricultrice à la retraite ©guyane 1ère
Dans le bras de fer qui oppose la Fédération Départementale des Syndicats Agricoles à la mairie de Macouria, l’issue semble incertaine. Gilles Adelson, le maire s’inscrit dans la droite ligne de son prédécesseur Serge Adelson et propose un traitement au cas par cas des dossiers.
Le syndicat demande la régularisation de l’ensemble des agriculteurs et pluriactifs compris dans les 3431 hectares qui font l’objet de la rétrocession du CNES à la mairie de Macouria sur la base des dispositions prises lors des cessions il y a plus de 30 ans et qui prévoyaient la cession gratuite pour toute parcelle mise en valeur.
Une cession gratuite prévue dans le Décret du 16 janvier 1992 et rappelé dans tous les courriers échangés dans ce dossier.

Des agriculteurs témoignent de leur désarroi.

Voyez le reportage de Guyane 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live