guyane
info locale

Maladie d'alzheimer : une halte répit pour les aidants à l'association Ebène

santé
Une séance halte répit à l'ehpad Ebène
Une séance halte répit à l'ehpad Ebène ©Guyane la 1ère
C'est la journée mondiale alzheimer ce samedi 21 septembre. Comme partout dans le monde, la maladie touche de plus en plus de personnes en Guyane alors que peu de structures existent pour accompagner les aidants. L’ehpad, le Jardin d’ébène à Cayenne a ouvert depuis un an une plate forme de répit. 
 
Le "gran kontré", c'est le premier atelier de la rentrée. Ce soir là, autour de la table, six aidants échangent sur le thème de la maladie d'alzheimer. Tous parlent de leurs difficultés au quotidien d’accompagner le malade.
L’aidant sur qui presque tout repose, qui doit supporter le poids d’une situation à la fois déconcertante et imprévisible. C'est ce qu'exprime Annick Mongénie sur son rôle d'aidante :

... il faut penser à tout, il faut anticiper, il faut faire attention, il faut toujours être dans l'action pour se rendre compte qu'il y a quelque chose, il faut réagir... je dois tout gérer, je fais beaucoup de choses toute seule... je porte la responsabilité de plein de choses...

Cette plate forme est la seule structure du genre en Guyane. Elle accueille des aidants qui recherchent l’écoute des professionnels mais aussi de ceux qui vivent les mêmes difficultés avec un parent malade. Dans bien des cas l'aidant est confronté au déni de certains membres de sa famille rappelle Brice Victorin, psychologue spécialisé en neurolgie :

.. cela fait partie du quotidien des aidants car cette maladie est très complexe à comprendre, c'est vraiment une période de deuil par laquelle ils passent. Cette personne qui était leur proche avant et cette personne qui est leur proche maintenant avec la maladie avec ce qu'elle amène comme conséquences au niveau cérébral et comportemental...

En un an la plate forme de répit du jardin d’ébène a reçu la visite d’une centaine de personnes aidantes. Le nombre pourrait augmenter cette année.
Maladie d'alzheimer : le rôle fondamental des aidants qui doivent aussi être soutenus


 
Publicité