Matoury : suite aux intempéries un immeuble de la cité Concorde perd son toit, les locataires devraient être relogés

société guyane
Intervention des pompiers sur la toiture arrachée d'un immeuble à Matoury
Intervention des pompiers pour mettre une bâche sur l'immeuble qui a perdu son toit à la cité Concorde ©Myriam Boicoulin

Le mauvais temps qui règne sur tout le territoire de la Guyane a de graves conséquences pour certains habitants notamment ceux de la cité Concorde à Matoury. Ils se seront réveillé les pieds dans l’eau. La toiture d’un des immeubles a été arrachée par le vent.

La Guyane placée en ce moment sous vigilance « jaune fortes pluies et orages » et  ce début d’année est difficile pour une dizaine de locataires de la cité Concorde à Matoury. Les pluies battantes de la nuit dernière n’ont pas épargné la toiture de l’immeuble qu’ils occupent. Conséquence : certains habitants ont été complètement inondés.

Opération nettoyage à Concorde
©Guyane la 1ère


Une dizaines de foyers sinistrés


Des sauts pour écoper, des serviettes de bain pour éponger les sols trempés, dans les chambres, les salons, les cuisines, l’eau n’a épargné aucun appartement de cette résidence de deux étages. Réveil difficile pour une dizaine de foyers dont Sylviane Williams :

Pour le moment je suis énervée, moralement je ne suis pas bien ... se réveiller dans de telles conditions , je ne suis pas bien!


Rapidement prévenus les pompiers arrivent très tôt sur place, ils ne peuvent que constater dans un premier temps. Ensuite il faut sécuriser, les tôles arrachées représentent un véritable danger Les explications de Roberto Auval, officier de permanence :

Pour les passants, il y a un gros risque . On va enlever les tôles dangereuses et fixer celles qui sont toujours pendantes...

 

Les locataires sinistrés seront relogés ailleurs


L’installation de la toiture serait obsolète et en tout cas nous observons que les feuilles de tôles peuvent à nouveau s’envoler au moindre coup de vent.

Le bailleur social venu lui aussi constater les dégâts l’assure, le nécessaire doit être fait. Patrick Weirback, directeur de la Semsamar :
 

On va immédiatement activer le dispositif de relogement d'urgence et dès lundi on va assurer le relogement des victimes de manière définitive dans d'autres programmes qui sont beaucoup plus récents. Ce site fait l'objet d'un gros programme de réhabilitation.


Les locataires souhaitent surtout être relogés dans des appartements aux loyers équivalents pour éviter de se retrouver avec des loyers exorbitants.

Matoury : des dégradations importantes dans un immeuble de la cité Concorde dont le toit est arraché. Une dizaine de locataires doivent être relogés