publicité

MEDEF : peut mieux faire pour l’outre-mer...

La Guyane en grand danger d’explosion sociale, une alerte lancée lors d’une réunion entre une délégation du MEDEF et les chefs d’entreprises. Le président du MEDEF national achevait en Guyane sa première tournée Antilles-Guyane.
 

de droite à gauche : les président(e)s des MEDEF de Mayotte, Guadeloupe, Guyane et du MEDEF national © L Marot
© L Marot de droite à gauche : les président(e)s des MEDEF de Mayotte, Guadeloupe, Guyane et du MEDEF national
  • Laurent Marot/MCT
  • Publié le
La Guyane en grand danger d’explosion sociale si on ne développe pas plus vite les entreprises locales Une alerte lancée à la chambre de commerce lors d’une réunion entre une délégation du MEDEF et les chefs d’entreprise. Le nouveau président du MEDEF national achevait en Guyane sa première tournée Antilles Guyane. A cette occasion, les MEDEF des outre-mer ont demandé une meilleure prise en compte de leurs problématiques à Paris.


Être mieux défendus à Paris 

L’inquiétude des chefs d’entreprises largement relayée à la chambre de commerce . Avec des chiffres : un taux de pauvreté officieux de plus de 60 % en Guyane, selon un consultant, et des entreprises bloquées...entre retards de paiement des collectivités, lourdeurs des charges, difficulté à se financer auprès des banques.Les MEDEF des doms veulent être mieux défendus à Paris…Ils comptent sur le nouveau président du Medef national, élu l’an dernier…
David Veldwachter 4ème vice-président du MEDEF Guyane explique : 

"Le constat est toujours le même. On a l'impression que tout est fait pour qu'on y arrive pas" 


Thara Govindin présidente du MEDEF Guyane précise : 

"Le but est de porter la parole au national. C'est du lobbying"


Bruno Blandin président commission outre-mer du MEDEF - Président du MEDEF Guadeloupe se veut rassurant : 

"Nous aurons des permanents au Medef national. Si on est tous ensemble on y arrivera" 


La formation comme objectif 

Le gouvernement a annoncé cette semaine l’abandon du projet Montagne d’or. Mais le président national du MEDEF y croit encore…Geoffroy Roux de Bézieux plaide pour une exploitation des ressources guyanaises dans le respect de l’environnement. Il promet de défendre les aides aux entreprises d’outre-mer…et de soutenir la formation.
Geoffroy Roux de Bezieux, nouveau président du Medef national © L Marot
© L Marot Geoffroy Roux de Bezieux, nouveau président du Medef national
Geoffroy Roux de Bezieux président MEDEF national explique : 

"un entrepreneur c'est quelqu'un qui ne prend pas nom pour une réponse. Le Medef est là pour faire du coaching. Nous allons accompagner les jeunes entrepreneurs"
 

Le président du MEDEF veut aussi donner une plus grande place aux femmes. Signe de cette lente évolution, la présence hier de Carla Baltus. Une chef d’entreprise guyanaise installée à Mayotte, devenue présidente du MEDEF local.
MEDEF : des aides pour les entreprises ultramarines

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play